Toutes les informations concernant la prévention du tabagisme

Le tabagisme, avec un coût social estimé à 350 mio par année pour le canton de Fribourg, est la cause de maladies et de décès la plus facilement évitable. La prévalence du tabagisme dans le canton est de 29%. C’est parmi les hommes (35%, contre 24% des femmes) ainsi que dans la tranche d'âge des 35-49 ans (35%) que les proportions de personnes consommant du tabac sont les plus élevées. Les personnes ayant un niveau de formation tertiaire sont celles qui fument le moins. Entre 2012 et 2017, la part de fumeurs et de fumeuses dans la population du canton a légèrement augmenté, et se situait en 2017 à un niveau comparable à celui de 1992 (30%).
Le canton de Fribourg mène une politique active de prévention du tabagisme. Toutes les informations ci-dessous.

Prévention du tabagisme: protéger la population et particulièrement les jeunes

Le tabagisme, avec un coût social estimé à 350 mio par année pour le canton de Fribourg, est la cause de maladies et de décès la plus facilement évitable. Plusieurs mesures sont employés afin de créer un environnement favorable à la santé, pour la population et particulièrement pour les enfants et jeunes.

Dans la tranche d'âge des 14-24 ans, la prévalence du tabagisme était en 2012 de 24%, une proportion identique à celle observée lors de la première enquête. Les fumeurs et les fumeuses appartenant à cette tranche d'âge consomment en moyenne 10.8 cigarettes par jour, ce qui représente une augmentation de 61.2% par rapport à 2009.

Outre la protection contre le tabagisme passif, une priorité est donnée à la prévention et à empêcher le début de la consommation chez les jeunes Fribourgeois-e-s. Ainsi en 2017, 6882 jeunes ont fréquenté les différentes offres du Programme cantonal de prévention du tabagisme comme par exemple des ateliers de sensibilisation, des visites de l’exposition « Vivre sans tabac », la participation à un concours « Expérience non-fumeur » et au jeu de sensibilisation à la problématique de la publicité tabac « Splash pub ». 

Fumée passive


Fribourg, comme la plupart des cantons suisses, a connu d'importants progrès en matière de fumée passive, notamment suite à l'interdiction de la fumée dans les lieux publics et sur le lieu de travail.

Entre 90 et 100% des entreprises ont effectué les aménagements nécessaires pour être conformes à l'ordonnance du 3 juin 2009 concernant la protection contre la fumée passive (fumoirs, fumée autorisée uniquement dans les bureaux individuels).

En ce qui concerne le tabagisme passif au domicile, une évolution positive a été relevée, puisque 72% des fumeurs et des fumeuses vivant avec d'autres personnes ne fument jamais à l'intérieur de leur lieu de vie. Cependant, 14% des non-fumeurs et des non-fumeuses sont encore exposé-e-s à la fumée des autres au sein de leur lieu de vie.

Les enfants demeurent également des victimes du tabagisme passif : 32% des fumeurs et des fumeuses avec un enfant de moins de 6 ans et 28% des fumeurs et des fumeuses avec un enfant entre 6 et 14 ans fument (chaque jour ou moins souvent) à l'intérieur de leur lieu de vie.

Respect de l'interdiction de vente de produits du tabac, cigarettes électroniques et produits similaires à des personnes de moins de 18 ans

Dans le canton de Fribourg, la vente de produits de produits du tabac, de cigarettes électroniques et de produits similaires est interdite aux jeunes de moins de 18 ans (Loi sur l'exercice du commerce, art. 31).

Par produits du tabac, on entend les produits du tabac à fumer, à chauffer et les produits à usage oral ou à priser ainsi que les produits à fumer à base de plantes. Les produits du tabac à chauffer sont des dispositifs qui permettent d’inhaler les émissions d’un produit contenant du tabac chauffé au moyen d’une source externe d’énergie, ainsi que les recharges pour ce dispositif. Par produits du tabac à usage oral, on entend un produit contenant du tabac qui entre en contact avec les muqueuses buccales et qui n’est ni fumé, ni chauffé. Par produits à fumer à base de plantes, on comprend un produit sans tabac à base de végétaux, consommé au moyen d’un processus de combustion notamment les cigarettes aux herbes et le chanvre à faible taux de THC.

Concernant la cigarette électronique, il s’agit d’un dispositif utilisé sans tabac permettant d’inhaler les émissions d’un liquide avec ou sans nicotine chauffé au moyen d’une source externe d’énergie, ainsi que les recharges pour ce dispositif.

On entend par produit similaire un produit comparable par son contenu ou son mode de consommation à un produit du tabac ou à une cigarette électronique.

Publicité pour les produits du tabac


Actuellement, la publicité pour les produits du tabac sur la voie publique n'est pas réglementée dans le canton de Fribourg, alors même que l'impact d'une telle mesure sur le début de la consommation a été démontré.

Projets de prévention du tabagisme

17 projets sont déployés pour empêcher le début de consommation de tabac chez les jeunes Fribourgeois-e-s, encourager les fumeurs et les fumeuses à arrêter de fumer, protéger contre la fumée passive et informer/sensibiliser la population sur le tabac et les risques liés à sa consommation.

Certains projets ont pour ambition de renforcer les compétences d’action et comportements des individus afin qu’ils soient à même d’opter pour une vie sans tabac, d’autres œuvrent pour améliorer le contexte de vie de la population, par le renforcement du respect des conditions légales ou en tentant de favoriser la mise en place de nouvelles conditions-cadre.

Exemples de projet
La formation de multiplicateurs et de multiplicatrices. Ce projet a pour but d’augmenter le nombre de relais pour la prévention du tabagisme et d’intégrer le thème du tabagisme dans le concept de santé à l’école.

La sensibilisation au tabac par les pairs dans les centres de loisirs. Ce projet a pour objectif d’amener un groupe de jeunes préalablement sensibilisé à la question du tabac, à créer un outil de prévention qu’il présentera à un autre groupe de jeunes.

Apprentissage sans tabac. Ce projet est un concours national qui encourage les apprenti-e-s fribourgeois-e-s à choisir une vie sans tabac. En 2013, 737 apprenti-e-s, 93 entreprises formatrices et 6 écoles professionnelles ont participés à cette action.

L’accompagnement de l’application de la loi interdisant la vente de tabac aux jeunes de moins de 16 ans avec des achats-test tabac. La collaboration avec les milieux patronaux, initiée en 2010, et la campagne d’information et de sensibilisation des points de vente a pour but de renforcer l’effet éducatif des achats-test.
Des ateliers de sensibilisation sur mesure, réalisés dans les écoles, les entreprises formatrices, les institutions pour jeunes en difficultés. En 2013, 568 jeunes ont fréquenté ces ateliers et 2'816 ont participé à une action de sensibilisation sous forme de concours.