14 Mai 2020 -08h14

Le Conseil fédéral a décidé que Swiss Olympic pourra soutenir le sport de compétition et populaire suisse avec un total de 150 millions supplémentaires entre 2020 et 2021. Swiss Olympic travaille déjà d'arrache-pied pour organiser la distribution des fonds de la manière la plus équitable et efficace possible.

sport associatif
sport associatif © Tous droits réservés - SVSS - ASEP

Lors de sa séance du 13 mai 2020, le Conseil fédéral a pris une décision très importante et extrêmement positive en faveur du sport suisse. Le paquet de mesures prévoit que Swiss Olympic reçoive 50 millions de francs de fonds supplémentaires en faveur du système sportif suisse (sport de compétition et populaire) en 2020, ainsi que 100 millions supplémentaires en 2021. Avec les autres décisions prises par le Conseil fédéral en faveur des ligues de football et de hockey sur glace et des fédérations internationales, le sport est ainsi très bien représenté dans sa diversité et son ampleur. « Swiss Olympic est convaincu que les contributions de la Confédération vont aider de façon importante à amortir l'impact négatif de la crise du coronavirus sur le sport », explique le président de Swiss Olympic, Jürg Stahl. Car comme l'a dit la conseillère fédérale Viola Amherd, l'expérience montre que lors d’une crise, le sport est plus touché que les autres parties de l’économie.
 
Swiss Olympic se félicite de la confiance de la Confédération envers le travail de l'association faîtière. Le Conseil fédéral démontre ainsi la valeur qu'il accorde au sport et la force de la place du sport, en particulier à travers les clubs. C'est également la preuve que le travail important des fédérations et des clubs dans le domaine de la jeunesse et du sport populaire est reconnu par le gouvernement fédéral.
 
La répartition des fonds supplémentaires au profit de sport de compétition (en dehors des plus hautes ligues masculines de football et hockey sur glace) et du sport populaire implique cependant aussi une grande responsabilité. Swiss Olympic travaille déjà d’arrache-pied pour créer les conditions permettant d'organiser la distribution des fonds de la manière la plus efficace et objective possible pour le sport suisse. L'objectif sera de maintenir la grande qualité de la structure sportive actuelle.
 
Avec sa stratégie nommée « Economie du sport », Swiss Olympic a lancé il y a deux semaines, avec le soutien de l’Office fédéral du sport OFSPO, un projet destiné à fournir au système sportif suisse des options d'action et un catalogue de mesures pour l'avenir à moyen terme, après la crise du coronavirus. « L’objectif est de maintenir la qualité et développer les fondements du paysage sportif suisse, en grande partie basé sur le bénévolat », ajoute Roger Schnegg, directeur de Swiss Olympic.