22 Octobre 2020 -14h14

Lancement d'une nouvelle campagne nationale de prévention des accidents de sport.
Chaque année, environ 51 000 blessures graves ou moyennement graves consécutives à un accident de sport sont recensées en Suisse, soit environ quatre fois plus que celles enregistrées après un accident de la circulation. Les coûts matériels liés aux accidents de sport sont estimés à plus de trois milliards de francs. Le BPA a ainsi décidé de lancer une nouvelle campagne nationale de prévention afin de sensibiliser la population aux risques d’accident dans le sport.

snowpark
snowpark © Tous droits réservés

Chaque sportif a conscience qu’il peut se blesser en pratiquant le football ou le ski. En revanche, l’impact global qu’ont les accidents de sport sur notre société est moins connu. En effet, quelque 51 000 accidents graves de sport sont enregistrés en moyenne chaque année en Suisse. De plus, l’impact financier n’est pas à négliger puisque les coûts matériels liés aux accidents de sport sont estimés à plus de trois milliards de francs par année.

 

Ces dernières années, de nombreux efforts ont été consentis en matière de sécurité dans la pratique sportive. Tant l’amélioration des infrastructures et du matériel que les activités sportives encadrées ont contribué à cette évolution. Il n’en demeure pas moins que le nombre d’accidents de sport considérés comme graves ou moyennement graves est, selon les statistiques officielles, environ quatre fois plus élevé que celui des accidents de la route. En lançant une nouvelle campagne nationale de prévention, le BPA souhaite faire prendre conscience à la population de cet état de fait et rappeler que le risque d’accident peut être fortement réduit en s’équipant correctement, en se préparant physiquement et en adoptant la bonne technique.

 

Symbole de la ceinture de sécurité

 

Sur l’ensemble des affiches, la campagne utilise un symbole issu de la circulation routière: la ceinture de sécurité. En voiture, l’utilité de cette mesure n’est plus à démontrer et il ne viendrait plus à l’idée de personne de prendre le volant sans s’attacher. Et c’est cet automatisme que le BPA souhaite également constater dans la pratique sportive. En soi, mettre un casque pour skier, adapter l’itinéraire d’une sortie à VTT à ses capacités ou encore se familiariser avec le comportement des chevaux avant de débuter l’équitation devraient être des réflexes au même titre qu’attacher sa ceinture avant de conduire.

 

 

Le BPA a choisi de ne pas axer cette nouvelle campagne sur un sport en particulier. «Notre objectif est de faire prendre conscience au sportif qu’il doit se protéger en faisant du sport d’une manière générale . S’il assimile ce message, nous avons atteint notre but et savons qu’avant de faire du ski de fond ou du basketball, il cherchera dans un premier temps à savoir comment réduire son risque d’accident», explique Franziska Hartmann, responsable de la campagne.

 

Conseils pour plus de 70 disciplines sportives

 

Le sportif trouvera tous les conseils sur le site Internet du BPA. Quels sont les risques d’accident au basketball ? A quoi dois-je faire attention lorsque je vais nager ? Comment évite-t-on les accidents au hockey sur glace ? Quels comportements adopter sur une piste de ski afin d’arriver sain et sauf jusqu’en bas? Les réponses à toutes ces questions ainsi que des conseils concernant 70 disciplines sportives environ sont disponibles à tout moment sur bpa.ch/sport. La campagne quant à elle s’affiche en ce moment dans les lieux publics et sur les réseaux sociaux.