Organisation de la formation des enseignant-e-s : un état des lieux fribourgeois

10 Avril 2019 -11h00

Sur mandat de la Direction de l’instruction publique, de la culture et du sport (DICS), les aspects institutionnels de la formation à l’enseignement tels qu’ils existent aujourd’hui à Fribourg ont été analysés par un expert externe. Le rapport qu’il a rendu au Directeur ICS dresse le bilan de l’organisation actuelle de la formation des enseignant-e-s et ouvre des perspectives de collaboration visant une meilleure coordination entre les parties prenantes.

Fournitures scolaires - Schulmaterial
Fournitures scolaires - Schulmaterial © Tous droits réservés

Dans le canton de Fribourg, la formation des enseignant-e-s est organisée de façon particulière. En effet,  il existe trois sites de formation distincts : la HEP-PH FR pour le degré primaire, l’Institut de formation à l’enseignement au secondaire (IFE) de l’Université pour le degré secondaire I et II ainsi que le  Département de pédagogie spécialisée de l’Université pour l’enseignement spécialisé. Cela   n’est pas sans poser des problèmes pour un pilotage efficace du système scolaire et rend plus difficile la recherche de solutions permettant de répondre aux défis actuels, tel le manque d’enseignants et d’enseignantes sur le marché de travail ou l’adaptation des programmes de formation, tant au niveau structurel qu’au niveau des contenus.

Sur la base de ce constat, la DICS a souhaité disposer d’une analyse des aspects institutionnels relatifs à la formation à l’enseignement. Elle a mandaté un expert externe, professeur au sein de l’institut de pédagogie des sciences économiques de l’université de Saint-Gall spécialisé dans le domaine de la direction et du développement scolaires. Il a réalisé une analyse du système fribourgeois, englobant d’une part une comparaison avec les différents modèles en place dans les autres cantons, et d’autre part des propositions d’évolution dans le sens d’une simplification organisationnelle. L’attribution de l’expertise à un spécialiste hors canton avait pour but notamment de garantir l’impartialité par rapport aux deux institutions concernées.

L’analyse est basée essentiellement sur les nombreux entretiens que le mandataire a menés avec des personnes occupant des postes clés dans le domaine de la formation à l’enseignement, à l’intérieur du canton mais également dans les organes intercantonaux et fédéraux. Le constat principal qui en découle est que cette organisation fragmentée de la formation n’est pas satisfaisante et qu’elle doit être réunie, à terme, sous un même toit institutionnel. Dans ce sens, le rapport propose l’instauration d’un organe interinstitutionnel chargé d’identifier des synergies potentielles dont la mise en œuvre devrait conduire à un rapprochement progressif des institutions.

Ce rapport d’expert est la première étape d’un processus qui vient d’être lancé. Il servira d’outil de travail pour les réflexions et discussions visant à établir une stratégie à moyen et long terme pour une formation des enseignant-e-s  cohérente et compétitive. C’est sur la base de cette stratégie qu’une décision concernant l’avenir institutionnel de la formation à l’enseignement dans le canton de Fribourg sera prise par le Conseil d’Etat.

Actualités liées