Pierre-Alain Morel part en résidence artistique à l’atelier « Jean Tinguely » de Paris

6 Mars 2020 -11h00

Sur préavis d’un jury d’experts, la Direction de l’instruction publique, de la culture et du sport (DICS) a décidé de mettre sa résidence artistique de Paris à disposition de Pierre-Alain Morel pour la durée d’une année. L’artiste plasticien y séjournera du 1er septembre 2020 au 31 août 2021.

Pierre-Alain Morel - Lauréat de la résidence artistique à Paris 2020
Pierre-Alain Morel - Lauréat de la résidence artistique à Paris 2020 © Tous droits réservés

Suite à la mise au concours par le Service de la culture d’un séjour artistique d’une année dans l’atelier parisien « Jean Tinguely » à la Cité internationale des arts, Pierre-Alain Morel a convaincu à l’unanimité le jury d’experts par la qualité de son projet de création. Dans un monde foisonnant d’images et un contexte où les moyens d’expression artistique évoluent rapidement, l’artiste s’interroge sur le désir et l’opportunité de peindre encore aujourd’hui. Durant son séjour à Paris, il réalisera plusieurs séries de toiles nourries par une réflexion active et engagée sur la matérialité de la peinture. La facture, la touche, la ligne et le style individuel seront pensés et vécus comme autant d’éléments émanant du corps et de la main de l’artiste. Au cœur de l’acte de peindre, Pierre-Alain Morel questionnera constamment ses propres pratiques et motivations par rapport au médium pictural ainsi que celles de ses pairs : « Quel est l’apport de cette manière si personnelle de produire des images, de poser la couleur sur une toile ? Comment le fait-on ? Pour qui le fait-on ? » Au fil des rencontres, la capitale française lui permettra aussi de réaliser un documentaire audiovisuel sur le regard d’autres artistes racontant leur engagement pictural et leurs croyances liées au pouvoir de la peinture.

Après une maturité au collège Saint-Michel, Pierre-Alain Morel (né à Fribourg en 1966) se forme à l’Université de Berne pour enseigner les arts visuels. Parallèlement à ses activités didactiques, il devient peintre et sculpteur indépendant, exposant régulièrement en Suisse et à l’étranger depuis une trentaine d’années, de Fribourg à Pékin, en passant par Berne, Lausanne ou Zurich. Ses œuvres figurent dans de nombreuses collections d’art, parmi lesquelles on peut citer à titre d’exemples le Fonds d’acquisition des œuvres d’art de l’Etat de Fribourg, la Banque cantonale de Fribourg ou le Fonds cantonal d’arts visuels de Genève. En peinture, la démarche de Pierre-Alain Morel est principalement abstraite, liée au geste et à la couleur. Son œuvre sculpturale en bois, souvent figurative, explore des formes simples et vigoureuses : cabas, noyaux, cœurs humains, avions de chasse, etc. Issues de préoccupations personnelles, ses créations associent des thèmes, formes et couleurs pour exprimer un regard critique sur notre société de consommation individualiste.

 

L’atelier parisien « Jean Tinguely », résidence artistique fribourgeoise

L’Etat et la Ville de Fribourg ont acquis en 1985 un atelier-logement à la Cité internationale des Arts, rue de l’Hôtel-de-Ville, au centre de Paris. Cet espace de vie et de travail d’environ 35 m2 porte le nom de « Jean Tinguely ». Par ailleurs, le complexe dispose d’ateliers collectifs pour la gravure, la céramique et la photographie, ainsi que de studios de répétition pour la musique. La Cité encourage la mise en réseau et le partage d’idées et d’expériences entre les artistes venus du monde entier. L’atelier, destiné à accueillir des artistes professionnels, est mis au concours à tour de rôle par la ville et l’Etat de Fribourg.

Actualités liées