28 Avril 2021 -15h59

Face au changement climatique, les forêts du canton sont durement mises à l’épreuve. Le Service des forêts et de la nature (SFN) déplore une multiplication des dégâts causés par les sécheresses répétées sur tout le territoire du canton situé au-dessous de 1000 mètres. Aux épicéas affaiblis devenus la cible des bostryches, s’ajoutent désormais les hêtres en partie ou totalement desséchés et toujours plus de frênes malades (flétrissement du frêne). Le risque d’accidents liés à des chutes d’arbres et à des chutes de grosses branches mortes a ainsi fortement augmenté ces dernières années. L’état sanitaire inquiétant des forêts le long de certaines routes et de chemins très fréquentés et le nombre croissant des visiteurs en forêt contraint les gestionnaires forestiers à intervenir par des coupes parfois étendues avec un impact paysager important. Les propriétaires forestiers, en collaboration et avec le soutien du SFN, prennent des mesures pour que les forêts fribourgeoises s’adaptent aux changements climatiques et que longtemps encore, les Fribourgeois et les Fribourgeoises puissent admirer et visiter nos magnifiques forêts.

Les conditions climatiques actuelles et les prévisions futures constituent une menace réelle pour les forêts de hêtres et d’épicéas, qui, avec les frênes malades, représentent à eux seuls près des deux tiers de l’aire forestière de notre canton. Les forestiers du canton constatent de plus en plus de dégâts dus à la sécheresse dans des secteurs très sensibles, à proximité des routes et où la fonction d’accueil du public joue un rôle prépondérant. Dans ces forêts, la sécurité de la population constitue la première priorité. Ainsi plusieurs coupes de grande ampleur ont déjà été réalisées en 2021, notamment pour sécuriser le tronçon de la route cantonale entre Courtepin et Courlevon ou comme à Schmitten dans le Ochseriedholz pour permettre aux visiteurs de tous âges de se promener en sécurité dans leur forêt préférée.

A la merci de branches sèches tombant durant le travail à la tronçonneuse, les équipes de bûcherons font face à des risques plus élevés lors de l’abattage des arbres secs. Les précautions particulières à prendre en matière de sécurité pour le travail avec des arbres secs exigent un effort supplémentaire considérable. Par conséquent, ces opérations d'exploitation forestière bénéficient d'un soutien financier de la part du canton. Des cours de formation spécifiques ont été dispensés aux équipes forestières en 2020 déjà.

Les coupes de sécurisation ont un impact paysager évident et elles sont parfois interprétées comme des coupes rases, voire même du défrichement. Or, ces surfaces demeurent forestières : les vieux arbres abattus laisseront leur place à des jeunes issus du rajeunissement naturel en respect des principes d’une sylviculture proche de la nature. Les ouvertures ainsi obtenues dans le couvert forestier permettent un apport croissant de lumière au sol. Une condition indispensable pour favoriser la venue d’une plus grande diversité d’espèces d’arbres et d’arbustes. Grâce à de telles coupes, nous rencontrerons dans nos forêts de plus en plus d’essences moins sensibles à la sécheresse, comme les chênes, l’érable plane et champêtre ainsi que le tilleul. Cette diversité est indispensable pour faire face au changement climatique. Sinon, d'importants dégâts pourraient survenir, notamment dans les forêts de protection, et leur effet protecteur contre les avalanches, les inondations ou les chutes de pierres ne pourrait alors plus être garanti. Le SFN tient à souligner ici la très haute importance des interventions en forêt pour sécuriser les secteurs sensibles.

Tout comme après une tempête, le SFN recommande la prudence aux personnes parcourant les forêts et rend attentif aux dangers de chutes de branches ou d’arbres affaiblis en particulier dans les massifs forestiers présentant un grand nombre d’arbres morts ou dépérissants. Il est recommandé de ne pas sortir des routes et sentiers balisés. Les consignes de sécurité mises en place lors des travaux forestiers (fermetures de chemins et de pistes forestières, délimitation de secteurs de travaux) doivent impérativement être respectées.

Forêt - Wald, bois de la Faye, Granges-Paccot © 2018 Etat de Fribourg – Staat Freiburg, photo MC Müller
Liste des actualités