9 Janvier 2020 -12h00

En France, trois zones de production d’huîtres et de moules ont été mises sous séquestre suite à la détection de norovirus. Des moules et des huîtres de ces zones ont été importées en Suisse. Les importateurs concernés ont informé les autorités cantonales d’exécution et l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV), retiré les produits concernés de la vente et ordonné des rappels.

Panneau attention
Mise en garde publique © Tous droits réservés - Pixabay

Les importateurs ont immédiatement informé les détaillants et les établissements de restauration auxquels ils avaient livré ces produits et ordonné que les moules et les huîtres concernées soient immédiatement retirées du marché et rappelées. 
L’OSAV recommande à la population de ne pas consommer les produits concernés encore disponibles.

Les produits concernés sont les suivants :

Migros Genève

Moules bouchot AOP 700 g fix , n° d’article 251422720000 
Moules bouchot AOP 1,4 kg fix , n° d’article 251422730000

Aligro Matran, Genève, Sion, Chavannes, Schlieren

Coque Commune FR 
Palourde Japonaise M 
Palourde Japonaise G 
Palourde Japonaise d’élevage G

Aligro Matran

Huître fine claire CANCALE – Baie du Mont St-Michel

Coop

Huîtres « Bretagne Creuses spéciale », vendues à partir du 30 décembre 2019 dans les comptoirs de vente en vrac 
Moules « Label Rouge » de la marque « La Cancalaise » ; 1 kg avec les délais d’attente suivants :

o    07.01.20

o    09.01.20

o    10.01.20

o    11.01.20

Moules estampillées « Label Rouge » et AOC Saint Michel, vendues à partir du 30 décembre 2019 dans les comptoirs de vente en vrac

Manor Supermarché Lausanne

Coque Commune FR

Les norovirus provoquent des diarrhées. Les premiers symptômes de maladie apparaissent en général après un temps d’incubation de 12 à 48 heures. Ils se manifestent souvent de manière très soudaine avec des vomissements en jets et une forte diarrhée, souvent accompagnés de douleurs abdominales et musculaires ainsi que de maux de tête. Dans certains cas, la maladie peut également provoquer de la fièvre. L’évolution de la maladie est en général bénigne. Le traitement consiste essentiellement à veiller à ce que l’apport en liquide soit suffisant. Dans les groupes à risque, tels que les personnes âgées, les enfants et les personnes immunodéprimées, la maladie peut avoir des conséquences plus graves.

Les norovirus sont très infectieux. Pendant la phase aiguë de la maladie et pendant au moins 2 à 3 jours après, les personnes atteintes excrètent le virus en grande quantité dans leurs selles ou leurs vomissements et durant cette phase, elles peuvent également le transmettre à d’autres personnes. Le virus est transmis par voie orale, par contact avec la peau (p. ex. mains sales) ou avec des objets (p. ex. poignées de porte contaminées), par inhalation des gouttelettes en suspension dans l’air (p. ex. après des vomissements).

Il est important de respecter une bonne hygiène des mains, en les lavant soigneusement et régulièrement avec du savon, en particulier après avoir été aux toilettes. Il est recommandé de se désinfecter les mains. Les surfaces ou textiles contaminés par des selles ou des vomissures doivent être désinfectés ou lavés à plus de 60°C.

Attention : la préparation habituelle des moules ne permet pas de garantir que les norovirus soient suffisamment inactivés pour ne pas déclencher de maladie.