3 Juillet 2009 -10h00

Regula Kuhn Hammer quitte le 31 août 2009 le Bureau de l’égalité hommes-femmes et de la famille (BEF), qui dépend administrativement de la Direction des institutions, de l’agriculture et des forêts. Après plus de dix ans d’activités au sein du BEF, elle souhaite s’engager dans un nouveau défi professionnel, en continuant à porter son engagement sur les mêmes causes défendues jusqu’ici.

Regula Kuhn Hammer est entrée au service du BEF le 1er janvier 1999 à mi-temps, en assumant la responsabilité du Bureau avec Marianne Meyer, sa collègue de l’époque, puis, dès le 1er septembre 2001, avec Geneviève Beaud Spang. Détentrice d’une licence universitaire en lettres, avec une spécialisation en travail social, Regula Kuhn a notamment géré avec ses collègues le suivi de plusieurs études («Accueil de la petite enfance : un atout pour les communes » et « Accueils extrascolaires : besoins, offres et perspectives») qui ont donné des bases à une meilleure conciliation du travail et de la famille.

Par ailleurs, le BEF a lancé une étude sur les familles en situation de précarité dans le canton de Fribourg qui a ouvert la discussion sur une politique familiale globale. D’autre part, afin de promouvoir une meilleure présence féminine dans tous les domaines du marché de travail, le BEF met sur pied depuis des années des actions de promotion pour les jeunes filles dans des métiers atypiques.

Agée de 48 ans, Mme Kuhn Hammer a également été responsable d’un groupe de personnes de confiance œuvrant contre le harcèlement sexuel au sein de l’administration cantonale. Une campagne de prévention auprès de toutes les collaboratrices et collaborateurs de l’Etat a ainsi été menée en 2008 et 2009. Avec le BEF, elle a aussi été impliquée dans la mise en œuvre d’un réseau de collaboration, puis d’une commission contre la violence conjugale dans le canton de Fribourg qu’elle a co-présidée depuis son institutionnalisation en 2004. L’objectif de cette commission interdisciplinaire est l’amélioration de la prise en charge des victimes de violence par une meilleure information (« Carte d’urgence ») et la formation du réseau d’aide (plusieurs publications dont un protocole d’intervention). De langue maternelle allemande, Regula Kuhn Hammer était plus spécialement responsable de la communication avec la partie alémanique du canton.

Créé en 1994 et institutionnalisé en 2003, le BEF est mandaté par l’Etat pour veiller à l’application de l’égalité entre femmes et hommes, ainsi qu’à l’élimination de toute forme de discrimination de droit et de fait, et pour mener une politique dans l’intérêt de la famille. Le BEF est une unité administrative rattachée à la Direction des institutions, de l’agriculture et des forêts.

Actualités liées