11 Avril 2011 -15h00

En 2010, la vigne a bénéficié d'un climat favorable. Le conseiller d'Etat Pascal Corminboeuf a pu le constater lors de la présentation des vins de Lavaux de l'Etat de Fribourg lors de la dégustation officielle du 11 avril 2011 à la cave des Faverges, à St-Saphorin. Les vins blancs du millésime 2010 sont très bien équilibrés, gras, longs en bouche avec une minéralité qui exprime bien la typicité des terroirs des Faverges et d'Ogoz. Le rouge 2009, qui sera mis en vente cette année, est fruité, complexe avec des tanins souples et soyeux. La "Cuvée du Patrimoine" 2009 présente une grande harmonie, unissant la typicité aromatique des différents cépages qui la compose et une note boisée bien fondue lui garantissant un bon potentiel de garde.

Les vins présentés à la dégustation officielle ont été jugés par des œnologues professionnels le 21 février 2011. Le millésime 2010 a bénéficié d'un climat favorable pour la vigne. Comme en 2009, 2010 s'inscrit dans la ligne des années chaudes et particulièrement sèches. La période de floraison s'est par contre déroulée dans la fraîcheur et sous la pluie provoquant une forte coulure et réduisant globalement les rendements. Durant la maturation et les vendanges les conditions climatiques ont été exceptionnelles, sèches et douces, garantissant un état sanitaire irréprochable des raisins, de quoi réjouir viticulteurs et œnologues.

Les chasselas 2010 dévoilent des arômes floraux avec des notes minérales. Le millésime se distingue par un excellent équilibre entre le gras et l'acidité, des structures élégantes et une belle longueur en bouche, qui exprime bien la typicité des terroirs des Faverges et d'Ogoz. Dotés d'une robe soutenue et de tanins puissants et élégants, les rouges 2010 sont complexes et équilibrés. Ils mériteront quelques années de garde avant d'être bus. Le rosé de Garanoir 2010 a des arômes fruités et une note de fraîcheur due à l'absence de fermentation malolactique. Ce rosé aromatique, accompagnera parfaitement les apéritifs estivaux.

La cuvée spéciale "Vase no 1" 2009, élevée sur lies durant un an, se caractérise par un nez flatteur avec beaucoup de gras en bouche. Pour ce même millésime, les rouges sont friands, élégants et bien typés du cépage. Ils ont suffisamment mûri pour être consommés de suite. La "Cuvée du Patrimoine" 2009 a une note complexe qui associe la typicité des sept cépages qui la composent et un caractère boisé dû à l'élevage en barrique d'une partie des vins, un vin de garde par excellence.

La récolte de 2010 a produit 741 hectolitres de Faverges blanc, 106 hectolitres d'Ogoz blanc et 327 hectolitres de Faverges rouge. Concernant les sondages, on a enregistré en moyenne pour les chasselas 78°Oechslé, pinot noir 98°Oechslé, gamay 96° Oechslé, gamaret 97° Oechslé, le garanoir 85° Oechslé, le merlot 106° Oechslé et la syrah 100° Oechslé.

Toute la récolte de vin blanc 2010 ainsi que le Faverges rouge 2009 seront mis en vente dès Pâques 2011. Le Faverges rouge 2010 sera vendu dès Pâques 2012. Le blanc est mis sur le marché en bouteilles de 7 dl, 5 dl et 3,5 dl et le rouge en bouteilles de 7,5 dl et 3,5 dl.

Les vignobles des Faverges et d'Ogoz sont situés en Lavaux, dans le canton de Vaud. L'Etat de Fribourg est propriétaire des Faverges depuis 1848 et d'Ogoz depuis 1773. Ces domaines appartenaient au Moyen Age au couvent d'Hauterive, respectivement d'Humilimont.

Actualités liées