29 Mai 2009 -08h30

Comme le prévoit la loi du 12 mai 2006 sur l’enfance et la jeunesse, la Direction des institutions, de l’agriculture et des forêts a réglé dans une ordonnance l’organisation et le fonctionnement du Conseil des jeunes (CJ). La DIAF espère que cette publication marquera le renouveau du CJ. Une campagne de recrutement a lieu jusqu’au 3 juillet pour inviter des jeunes à se porter candidats au « nouveau Conseil des jeunes ».

Le conseiller d’Etat Pascal Corminboeuf, en charge de la Direction des institutions, de l’agriculture et des forêts (DIAF), a présenté vendredi 29 mai lors d’une conférence de presse l’ordonnance sur l’organisation et le fonctionnement du CJ. Elle décrit notamment les tâches du Bureau, qui est l’organe exécutif du CJ, ainsi que le statut des membres du Conseil. L’ordonnance très détaillée devrait permettre de régler le bon fonctionnement du CJ sur la durée. C’est d’ailleurs le souhait manifesté par plusieurs membres actuels du Conseil.

La DIAF espère que ces dispositions favorisent une nouvelle dynamique pour cette institution, qui a tout juste dix ans. En avril 1998, en réponse à un postulat, le Conseil d'Etat prenait en effet la décision de créer un organe officiel chargé de représenter la jeunesse auprès des autorités politiques et administratives du canton de Fribourg. Le Conseil des jeunes prenait son envol une année plus tard, au printemps 1999.

L’ordonnance sur le CJ a été rédigée par la Direction des institutions, de l’agriculture et des forêts (DIAF), après avoir entendu en février dernier les Secrétaires généraux de la Direction de l’économie et de l’emploi et de la Direction de la santé et des affaires sociales ainsi que le chef de service du Service de l’enseignement secondaire du 2e degré (S2). Les représentants du Conseil des jeunes étaient aussi présents. Cette audition a été suivie d’une consultation qui a couru jusqu’au 1er avril dernier.

Campagne de recrutement

Cette conférence de presse a aussi été l’occasion de lancer la campagne de recrutement en vue d’avoir des forces nouvelles au sein du CJ. Cette opération, qui comprend notamment une campagne d’affichage, est mise sur pied par les membres du Conseil des jeunes.

La campagne de recrutement durera jusqu’au 3 juillet. Les personnes intéressées doivent faire acte de candidature auprès des directions des différents établissements scolaires ou encore auprès de la DIAF. En vue de désigner au mieux les futurs membres de CJ, la DIAF a rédigé un dossier de candidature qui pose un certain nombre de questions sur le parcours et l’expérience de vie du/de la candidat-e.

Ces informations sont nécessaires afin de répondre au mieux à l’article 4 de l’ordonnance qui précise que la DIAF «veille à une juste représentation des sexes, des deux communautés linguistiques, des régions, des courants d’idées et des milieux socioprofessionnels ».

Quand les membres du « nouveau Conseil des jeunes » auront été désignés par la DIAF (mandat de deux ans), ils seront réunis une première fois en vue d’élire celles et ceux qui occuperont des fonctions au sein du Bureau (présidence, secrétariat, caissier). Ces personnes auront des séances régulières pour gérer les affaires courantes du CJ.

Les membres du Conseil se réuniront au moins deux fois par an afin d’adopter un programme d’activités sur des thèmes d’actualité en lien avec la politique de la jeunesse. Les gens motivés pourront par ailleurs participer à des groupes de travail (notamment le groupe permanent « Info-Votation » chargé de produire et diffuser la brochure éponyme) et ainsi mettre sur pied des actions, opérations et des manifestations à but social, culturel ou politique.

La désignation des trente membres du « nouveau Conseil des jeunes » devrait intervenir au plus tard à la rentrée scolaire 2009-2010. Le CJ se réunira une première fois avant la fin de la présente année civile.

Actualités liées