2012, bon millésime pour les Faverges malgré une météo défavorable

08 Avril 2013 - 10H30

Le millésime 2012 s'inscrit dans les années difficiles avec une pression des maladies fongiques. Malgré une météo défavorable, les vins des Faverges et d'Ogoz tirent leur épingle du jeu et présentent des crus de qualité. La présentation des vins des Faverges de l'Etat et d'Ogoz a eu lieu le lundi 8 avril, à St-Saphorin.

L'année viticole 2012 s'inscrit dans les années difficiles avec une pression très forte des maladies fongiques comme le mildiou et l'oïdium qui ont très bien été maîtrisées par les viticulteurs. Ce mil-lésime s'inscrit dans la tendance d'années chaudes. En Suisse romande, le froid persistant du mois de février n'a pas eu de conséquences négatives.

La vigne a débourré à partir du 5 avril. Cette date du débourrement, de quelques jours plus précoces qu'en 2011 lié à un mois de mars nettement trop chaud, laissait présager un millésime dans la ligne de précocité de 2007 et de 2011. Les conditions climatiques de l'été, de réguliers retours de fraî-cheur et les précipitations de juin ont relativisé cette précocité. La floraison a débuté à partir du 10 juin et s'est déroulée dans des conditions mouillées et fraîches qui se sont améliorées dans un deu-xième temps. La fécondation n'a pas toujours été optimale et les grappes du Pinot noir et du Gamay ont été fortement millerandées. Ces observations laissaient supposer des vendanges dès le début octobre pour le Chasselas, date qui s'est confirmée à Lavaux.

Les vins des Faverges présentés à la dégustation officielle ont été jugés par des œnologues profes-sionnels le 26 février dernier. Les Chasselas 2012 dévoilent des bouquets floraux avec de belles notes fraîches citronnées, qui se confirment en bouche par une expression très fruitée, du volume et un bon équilibre. Le millésime exprime bien la typicité des terroirs des Faverges et d'Ogoz. Dotés d'une robe soutenue et de tanins puissants et élégants, les rouges 2012 sont complexes et équilibrés. Le rosé de Garanoir 2012 réunit des arômes de baies rouges et une note de fraîcheur due à l'absence de fermentation malolactique. Ce rosé flatteur se dégustera parfaitement à l'ombre d'une tonnelle en été.

La cuvée spéciale " Vase no 1 " 2011, Chasselas élevé sur lies durant un an, se caractérise par un nez élégant avec beaucoup de gras en bouche, un bon équilibre et une belle structure. Pour ce même millésime, les spécialités rouges expriment les spécificités des cépages avec des tannins particuliè-rement soyeux. La " Cuvée du Patrimoine " 2011 a une belle note fruitée et épicée qui associe les caractéristiques des sept cépages qui la composent et une note boisée subtile, bien fondue due à l'élevage en barrique. Un vin d'exception pour les grandes occasions.

Toute la récolte de vin blanc 2012 ainsi que le Faverges rouge 2011 sont mis en vente dès avril 2013. Le Faverges rouge 2012 sera vendu dès Pâques 2014. Le blanc est mis sur le marché en bouteilles de 7 dl, 5 dl et 3,5 dl et le rouge en bouteilles de 7,5 dl et 3,75 dl.