Conjoncture fribourgeoise : Quelques nuages planent sur le canton de Fribourg mais les perspectives restent favorables

24 Novembre 2021 - 07H35

Les derniers résultats d’octobre de l’enquête conjoncturelle dans l’industrie du KOF témoignent d’un assombrissement d’une partie des indicateurs de situation.

Pour l’ensemble de l’industrie on note une baisse des indicateurs de la marche des affaires, des entrées de commande, de l’excédent du personnel et des stocks de produits intermédiaires et finis et de capacité technique. A l’exception de l’industrie du bois et du papier ; imprimerie, l’appréciation de la situation des affaires se détériore aussi pour l’ensemble des branches sous-examen. Bien que les résultats des indicateurs de perspective subissent un léger ralentissement, ils se maintiennent dans le positif. Ceux concernant l’effectif en personnel, de la production et des prix de vente se trouvent même à un niveau plus élevé que les indicateurs nationaux. Les principaux obstacles relevés pour l’ensemble de l’industrie sont une main-d’œuvre et une demande insuffisantes. Au niveau du commerce de détail, aussi bien les indicateurs de situation que les indicateurs de perspective restent dans le positif. Seuls bémols, l’indicateur de la perspective des affaires a été noté plus bas que lors de l’édition précédente et l’indicateur du volume des ventes présente une tendance légèrement négative ces trois derniers mois.  

Tout comme dans le reste de la Suisse, la situation sur le marché du travail fribourgeois s’améliore progressivement. Parmi les indicateurs hors enquête conjoncturelle du KOF, le taux de chômage fribourgeois du mois d’octobre reste stable par rapport au mois précédent et s’affiche à 2,6% ; 0,1 point au-dessus du niveau suisse. Le canton de Fribourg enregistre 179 demandeurs d’emplois en moins que le mois précédent et 1’308 personnes en moins qu’en octobre 2020. Selon les séries désaisonnalisées, les taux de chômage national et fribourgeois continuent leur descente ; la courbe fribourgeoise ayant rejoint celle de la Suisse. Les demandes de préavis de réduction de l'horaire de travail (RHT) et celles décomptées suivent aussi la même évolution à la baisse. L’institut CREA a revu à la hausse ses prévisions pour la croissance de l'économie fribourgeoise. Il l’estime à 3,2% en 2021 (0,5 point de plus que les dernières prévisions datant d'octobre 2020). Pour 2022, le CREA prévoit une croissance de l’économie fribourgeoise de 3,4% (aussi 3,4% pour la Suisse). Au niveau des branches économiques, les constructions autorisées connaissent une forte augmentation. Cela est principalement dû à l’acceptation d’un nouveau projet immobilier de plus de 300 appartements en ville de Fribourg. Les nuitées dans l’hôtellerie poursuivent leur forte progression, avec une croissance dans le canton de Fribourg par rapport au même mois de l’année précédente supérieure à la moyenne nationale. Tout comme son homologue suisse, l’indicateur fribourgeois des voitures de tourisme neuves mises en circulation continue de baisser. Par rapport au mois de septembre, les importations et exportations fribourgeoises sont en recul mais en hausse par rapport à l’année précédente. 

Consultation en ligne

Quelques indicateurs conjoncturels sur notre site :