Rapport Annoni sur le Service public de l'emploi: Mesures d'amélioration de la situation de travail

3 Mars 2011 -10h00

Suite aux résultats de l'enquête de satisfaction effectuée au sein du Service public de l'emploi, la Direction de l'économie et de l'emploi a décidé, en août dernier, en accord avec le Conseil d'Etat, de confier la réalisation d'une analyse approfondie de la situation du service à l'ancien Conseiller d'Etat bernois, Mario Annoni. Son rapport final émet des recommandations qui permettent aujourd'hui à la Direction de l'économie et de l'emploi de tracer une feuille de route claire pour assurer le bon fonctionnement à long terme du Service public de l'emploi dans un souci d'efficacité et d'apaisement des tensions.

Le Service public de l'emploi (SPE) a connu certains problèmes internes ces dernières années. Menée au pas de charge, sa modernisation a donné de bons résultats quant à son organisation propre et son fonctionnement, mais elle a dans le même temps provoqué certaines tensions. Les résultats de l'enquête de satisfaction auprès des collaboratrices et collaborateurs du Service public de l'emploi, rendu en juin 2010, étaient globalement positifs. Ils suggéraient toutefois un potentiel d'amélioration dans différents domaines.

La Direction de l'économie et de l'emploi (DEE) a dès lors décidé, en accord avec le Conseil d'Etat, de réaliser une analyse approfondie de la situation, analyse dont la conduite a été confiée à l'ancien Conseiller d'Etat bernois, Mario Annoni. Ce dernier avait aussi pour mission d'émettre toutes les recommandations utiles pour palier aux éventuelles défaillances mis au jour par son enquête. Ce rapport a été présenté au Conseil d'Etat le 1er mars dernier par Mario Annoni.

Premières mesures déjà prises
Suite à l'enquête de satisfaction de 2010, plusieurs mesures ont déjà été mises sur pied.
Après l'annonce de la démission de Marc Genilloud, son poste de chef de service a été mis au concours. Le successeur sera élu en printemps.

Désormais, le secrétaire général de la Direction de l'économie et de l'emploi, Christophe Aegerter, soutient aussi depuis plusieurs semaines le Service public de l'emploi sous l'angle organisationnel. Ce faisant, il a déjà pu diminuer les tensions au sein du Service juridique avant l'entrée en fonction du nouveau chef de cette section.

En outre, le nouveau responsable du personnel du Service public de l'emploi est entré en fonction le 1er septembre 2010. Il sera sous les ordres du secrétaire général de la Direction de l'économie et de l'emploi.

Proposition de mesures supplémentaires
Dans son rapport, Mario Annoni arrive à la conclusion que des mesures supplémentaires d'ordre organisationnelles permettront d'influencer positivement la stabilité durable du Service public de l'emploi.

Sur la base du rapport Annoni, le Directeur de l'économie et de l'emploi, Beat Vonlanthen, a décidé de mettre en œuvre de la manière suivante les mesures supplémentaires qui ont été proposées:

Afin de disposer de connaissances de pointe pour des projets stratégiques de grande importance, le Service public de l'emploi s'appuiera dorénavant sur les compétences de la cheffe actuelle de l'ORP Centre. Ainsi, dès le 7 mars 2011 elle prendra le poste de responsable des projets stratégiques dans l'état major du Service public de l'emploi.

Une autre mesure consiste en une réorganisation légère des Services généraux. Afin d'améliorer la communication et de profiter de synergies, le secteur communication sera subordonnée au responsable de communication de la Direction de l'économie et de l'emploi. En parallèle, les Services généraux et le Secteur Mesures du marché du travail bénéficieront d'un coaching.

Ce catalogue de mesures sera complété par un échange régulier de réflexions et d'informations entre la DEE et la commission consultative du personnel du SPE ainsi que la FEDE.

Une nouvelle ère s'ouvre aujourd'hui
Le SPE est un service particulièrement exposé. La politisation des problèmes est inévitable. Sa réorganisation sous la direction de Marc Genilloud en a fait un instrument performant, mais cette modernisation au pas de charge a aussi généré de nombreuses tensions.
L'évaluation de M. Mario Annoni nous permet aujourd'hui de tracer une feuille de route précise pour corriger le tir et améliorer l'organisation du SPE.

Le Directeur de l'économie et de l'emploi, Beat Vonlanthen, est convaincu que grâce à ces mesures, le Service public de l'emploi pourra continuer à remplir les tâches exigeantes qui lui sont attribuées dans le cadre de la politique économique fribourgeoise. Et c'est dans l'intérêt des demandeurs d'emploi et d'un marché de travail dynamique qu'il pourra le faire avec le professionnalisme dont il a fait preuve dans le passé, et cela dans un bon climat de travail.

Actualités liées