Près de 8'800 élèves dans la formation professionnelle initiale - un succès pour l'économie

25 Novembre 2011 -10h00

Le Service de la formation professionnelle annonce une nouvelle augmentation des effectifs des apprenti-e-s, ce qui porte à 8'796 le nombre de personnes en formation. Ceci représente une augmentation de 56.1% par rapport à l'an 2000.

94.3% des personnes sont en formation professionnelle initiale (+240 ou +3.0% par rapport à 2010) et 5.7% bénéficient d'offres préparant à la formation professionnelle initiale (+25 ou +4.9% par rapport à 2010) ; 293 fréquentent la maturité professionnelle post-apprentissage, 7'429 la formation de 3 ou 4 ans dont 1'087 en maturité professionnelle intégrée, 271 la formation de 2 ans, 270 en tant qu'auditeur, 12 la formation pratique, 94 la formation élémentaire, 59 le préapprentissage, 265 les semestres de motivation et 103 les cours d'intégration.

Il est à relever que la moyenne d'âge d'entrée en formation augmente à 18.9 années (+0.4 point par rapport à 2010). Cet accroissement est lié en particulier au nombre élevé de personne entreprenant une formation en bénéficiant déjà d'expériences professionnelles. La part de la gent féminine augmente sensiblement à 39.1%. La part des alémaniques diminue sensiblement à 21.8%.
S'agissant des types d'enseignement qui restent stables, 88.2% des personnes en formation fréquentent le système dual et 11.8% le système plein-temps.

Les trois domaines professionnels les plus fréquentés sont identiques à ceux des années précédentes, à savoir 27.4% " Industrie, technique, informatique ", 22.4% " Commerce, économie, administration, transports, tourisme " et 21.2% " Construction ".

Le nombre de ruptures de formation recensées durant les 12 derniers mois, 819 (-19 ou -2.3% par rapport à 2010), est préoccupant et représente un des défis majeurs à relever par les responsables et partenaires de la formation professionnelle.

En octobre 2011, 250 jeunes de 15 à 19 ans (-16 par rapport à 2010) et 390 jeunes de 20 à 24 ans (-107 par rapport à 2010) étaient inscrits au chômage. La baisse de cette dernière catégorie est imputable notamment à l'allocation d'insertion professionnelle des jeunes ayant achevé leur formation (AIPJ) prévue par le plan de relance cantonal.

Des 3'680 entreprises au bénéfice d'une autorisation de former, 2'433 forment actuellement en moyenne 3.7 apprenti-e-s (+0.1 par rapport à 2010). 302 nouvelles autorisations de former ont été délivrées à 254 entreprises, parmi lesquelles 107 ne bénéficiaient d'aucune autorisation de former. Cela représente un important potentiel d'offres de places d'apprentissage auprès des 1'247 entreprises autorisées à former mais qui actuellement ne forment pas. En comparaison avec les micros et petites entreprises, les moyennes et grandes forment environ deux fois mois d'apprenti-e-s.

Les différentes actions de promotion de la formation professionnelle, telles que la journée intercantonale de promotion de places d'apprentissage, ainsi que le démarchage auprès de 3'900 entreprises, ont permis à 265 jeunes de plus que l'an passé de trouver une place de formation.
Le Service de la formation professionnelle adresse remercie ses partenaires pour les résultats obtenus.

Actualités liées