Des élèves en formation professionnelle rivalisent de créativité pour soutenir la lutte contre le littering

19 Mars 2014 - 12H45

Le Service de la formation professionnelle, l'Ecole professionnelle artisanale et industrielle (EPAI) et l'Ecole professionnelle commerciale (EPC) ont remis conjointement ce matin le prix du concours " Décharge-toi, c'est gagné ". Cette joute artistique a été mise en place pour sensibiliser les personnes en formation à la nécessité de laisser les espaces publics aussi propres qu'ils les ont trouvés.

Un hamburger géant composé de déchets, un robot fait de bric et de broc qui semble se poser des questions existentielles, des mets réalisés à partir de produits destinés normalement à la poubelle ou au compost : les élèves de l'EPAI et de l'EPC ont rivalisé de créativité pour s'approprier le premier prix du concours " Décharge-toi, c'est gagné ! ". L'idée : que les élèves réalisent des œuvres artistiques uniquement composées de déchets ramassés ici ou là autour des écoles ou du lieu de travail.
Le premier prix a été attribué à une classe d'apprenti(e)s coiffeuses et coiffeurs, projet nommé " illuminatif ". . Des apprentis gestionnaires en commerce de détail ont remporté le deuxième prix avec leur œuvre " Les déchets : tout un business ". Troisième : les apprentis mécaniciens sur machines agricoles, qui ont réalisé un grill hi-tech à partir de déchets de ferrailles. Comme premier prix, les élèves coiffeuses et coiffeurs auront l'opportunité d'effectuer une excursion sur le site jurassien de traitement des déchets de Bonfol.
Très exactement 179 élèves ont participé à ce concours, pour lequel 12 projets ont été présentés. Cette action est le fruit des réflexions d'un groupe de travail réunissant, depuis juin 2012, des représentants du Service de la formation professionnelle et des enseignants. Le but de ce groupe de travail est de sensibiliser les jeunes au respect des lieux communs et à la gestion des déchets. Plusieurs actions ont déjà été menées, comme la distribution de cendriers de poche, la création de T-shirts à slogans pour le personnel de conciergerie, l'augmentation du nombre de poubelles, la tenue d'une émission de radio ainsi que la pose d'affiches publicitaires contre le littering.