Retour
Projet Chamblioux-Bertigny
Projet Chamblioux-Bertigny © 2018 Tous droits réservés

Le Conseil d’Etat adopte le projet de décret et de message concernant le crédit d’études pour le projet Chamblioux–Bertigny

Projet Chamblioux-Bertigny
Projet Chamblioux-Bertigny © 2018 Tous droits réservés

5 Février 2019 - 14h53

Le Grand Conseil se prononcera lors de sa session de mars sur le crédit d’études pour le projet Chamblioux–Bertigny. Le Conseil d’Etat lui a transmis son projet de décret, adopté lors de séance du 29 janvier 2019.Le crédit d’études permettra notamment de définir la longueur optimale pour la couverture autoroutière, de mener les études techniques nécessaires à sa construction et de formuler des concepts en termes de programme, d’affectations et d’aménagements urbanistiques et paysagers pour le projet selon les principes du développement durable. L’Etat de Fribourg prendra à sa charge 50 % du montant total, soit 4 125 000 francs. Une large majorité des partenaires du projet ont donné leur feu vert au crédit en décembre dernier.

La réalisation de la couverture autoroutière permettra un développement territorial cohérent d’un secteur en plein centre cantonal. L’objectif est de planifier, par-delà les frontières communales, une ville durable, mixte et dense, dans l’esprit de la nouvelle loi fédérale sur l’aménagement du territoire (LAT) ainsi que du plan directeur cantonal, et répondant aux défis futurs en termes de qualité de vie et d’éthique environnementale. L’Etat de Fribourg souhaite s’engager et contribuer à ce projet qu’il juge indispensable tant pour le développement de l’agglomération de Fribourg que de l’ensemble du canton.

Le crédit d’études permettra de formuler un programme général des affectations, de définir les grandes lignes urbanistiques du projet ainsi que les jalons nécessaires à la poursuite de la planification. La longueur optimale de la couverture autoroutière devra également être définie. Les études techniques nécessaires à sa construction sont elles aussi comprises dans la demande de crédit, tout comme les expertises juridiques et financières relatives à la mise en place des structures qui porteront le projet.

Le montant global du crédit d’études est de 8 250 000 francs :

 

 

Fr.

Etudes récurrentes / communication

Organisation des démarches participatives, promotion et mise en valeur du projet

800 000

Démarche prospective / concours d’idées

Longueur de la couverture, périmètre de développement, visions en termes d’urbanisme, de paysagisme et d’architecture

1 250 000

Analyses spécifiques

Validation des étapes de procédure (ateliers d’experts, séminaires et colloques)

750 000

Avis de droit / expertises

Mise en place des structures financières et juridiques, marché immobilier, développement durable, mobilité, énergie, études techniques (géologie, archéologie, etc.)

700 000

Mandat d’études paysagères

Aménagements routiers

750 000

Etudes techniques de la couverture

 

4 000 000

Total

 

8 250 000

Participation de lEtat

 

4 125 000

 

L’Etat de Fribourg prendra à sa charge la moitié des coûts d’études, soit 4 125 000 francs. Les montants nécessaires aux études seront avancés, puis récupérés lors de phases ultérieures du projet, dans le cadre de la valorisation des terrains concernés. Ce même modèle s’applique par analogie à tous les partenaires. La Ville de Fribourg, les communes de Givisiez, de Granges-Paccot, de Villars-sur-Glâne, la Bourgeoisie de Fribourg, ainsi que les Transports publics fribourgeois (TPF), partenaires du projet, négocient actuellement avec l’Etat de Fribourg une convention multilatérale concernant leur participation financière aux études.

Actualités liées