29 Janvier 2018 -10h00

C'est parti pour l'application FRIAC (Fribourg - Autorisation de construire). La phase-pilote débute le 1er février, avec la participation de 9 communes-pilotes. Elle permettra de procéder aux ajustements nécessaires avant la mise en place de l'application, en 2019, dans l'ensemble du canton. Grâce à une gestion électronique des procédures de demandes de permis de construire, FRIAC permettra d'optimiser la durée de traitement des dossiers, d'améliorer leur qualité et de renforcer la transparence et la traçabilité des processus. L'application FRIAC est un des premiers pas vers " Fribourg 4.0 ", une des grandes priorités du gouvernement pour la législature.

FRIAC, projet important tant pour le canton, les communes ainsi que les citoyennes et les citoyens, est un des premiers outils d'un des points forts du gouvernement pour cette législature, à savoir la mise en place de " Fribourg 4.0 ". Le développement de la cyberadministration vise à créer une administration au service du citoyen et de l'entreprise.
A Bulle, Châtel-Saint-Denis, Düdingen, Estavayer, Mont-Vully, Morat, Plaffeien, Romont et Treyvaux, les dossiers seront désormais déposés puis traités de manière électronique, via l'application FRIAC. Ce qui permettra notamment d'optimiser la durée de traitement des dossiers, d'améliorer leur qualité ou encore de renforcer la transparence et la traçabilité des processus. FRIAC permet également aux requérants et mandataires de suivre l'avancée du dossier en temps réel par une consultation en ligne et de recevoir des notifications par messagerie électronique. Les dossiers papier seront toutefois encore acceptés durant une phase de transition de deux mois, soit jusqu'au 31 mars 2018.
Les requérants et leur mandataire devront créer un compte via l'application FRIAC pour déposer et gérer leur dossier en ligne. Un site internet (www.fr.ch/friac) a été mis en place pour servir de support, avec une foire aux questions, une helpline (026 304 24 44) ou encore des formations en ligne, des vidéos et des exemples.
Cette phase-pilote permettra de procéder aux ajustements nécessaires avant d'étendre FRIAC à l'ensemble des communes, en 2019. Tous les acteurs de la procédure, requérants, mandataires, communes, services cantonaux et préfectures utiliseront alors la nouvelle application. Le procédé sera étendu jusqu'à l'obtention du permis d'occuper.

Actualités liées