23 Juin 2021 -13h10

Dans le cadre du Plan Climat cantonal, le Service des forêts et de la nature (SFN) et le Service de l’environnement (SEn) offrent la possibilité de participer au programme « un arbre pour le climat ». Dans cette action, les communes participantes s’engagent à planter un arbre sur leur territoire. Le plant est offert par le SFN, mais la plantation et l’entretien sont à la charge de la commune. De plus, le canton offre des hôtels à insectes ou des nichoirs à chauve-souris aux communes pour faire des actions en faveur de la biodiversité. Il s’agit d’une opportunité pour les communes du canton d’envoyer un signal positif et encourageant à leurs habitant-es.  

Les communes sont amenées à participer à l’effort commun pour la lutte contre le réchauffement climatique et contre la perte de la biodiversité. À cet effet, le canton souhaite sensibiliser la population fribourgeoise à ces questions en encourageant chaque commune à planter symboliquement un arbre dédié à la protection du climat. Les arbres fournissent de nombreux services : ils filtrent l’air et l’eau, absorbent le CO2, réduisent les îlots de chaleur, fournissent un habitat à une multitude d’organismes et offrent des espaces de détente à la population. Dans les milieux bâtis, la nécessité d’allier protection du climat et promotion de la biodiversité est importante, car la densification a tendance à réduire les espaces naturels à disposition et à augmenter la chaleur ressentie.

Les arbres comme climatiseurs

Les espaces verts sont les champions du rafraîchissement. Mais des îlots de fraîcheur plus petits, des cool spots, sont aussi pré­cieux comme lieux de séjour et de détente pour la popu­lation. L’aménagement des espaces verts et la végétation sont essentiels pour l’effet rafraîchissant. Des arbres qui apportent de l’ombre et une diversité microclimatique sont particulièrement importants. L’ombre est un moyen efficace pour rafraîchir l’espace urbain. L’ombre proje­tée par les arbres est précieuse et évite la concentration de chaleur.

Les arbres peuvent apporter une contri­bution essentielle à la réduction de la concentration de chaleur dans l’espace urbain. Qui­conque se tient sous un arbre en cas de forte chaleur ressent l’effet bienfaisant de l’ombre et du refroidisse­ment par évaporation, précisément en comparaison avec d’autres sources d’ombre. Les champs d’application et les multiples effets des arbres en milieu urbain – ombre, qualité de l’air, paysage urbain, etc. – En conséquence du réchauffement climatique, le choix de l’essence doit aussi faire l’objet de réflexions et d’adaptations.

Une biodiversité améliorée

Les arbres maintiennent la biodiversité dans les espaces bâtis. En tant que plantes durables et fixes, ils ancrent durablement la vie autour d’eux et deviennent un lieu d’accueil, de passage et de vie pour d’autres espèces. Ils servent de refuge et de couloir de déplacement pour une variété d’espèces végétales et animales, leur offrant un accès à un plus grand territoire, à des sources diversifiées de nourriture et mettant en contact les différentes populations. L’arbre joue un rôle fondamental et particulièrement actif dans le maintien et le développement de la biodiversité.

Pour plus d’informations 

Vous pouvez vous adresser à Michelle Schneuwly (michelle.schneuwly@fr.ch; 026 305 45 23).