11 Décembre 2020 -09h52

Entre octobre et novembre 2020, le Service de l’environnement a organisé un essai-pilote de collecte de déchets spéciaux des ménages dans plusieurs communes du canton. Cette offre est testée pour pallier le manque de filière de ramassage dans certaines régions. A Prez, les spécialistes ont par exemple collecté 3,4 tonnes de déchets spéciaux.

Déchets spéciaux
Déchets spéciaux © Etat de Fribourg - Staat Freiburg

L’essai-pilote de collecte de déchets spéciaux a eu lieu à Belfaux, Belmont-Broye, Estavayer, Prez, Châtel-St-Denis et Ursy en octobre et novembre 2020. 14,3 tonnes de substances dangereuses pour l’environnement ont été collectées à cette occasion (3 tonnes à Belfaux, 3,4 à Belmont-Broye, 1,2 à Estavayer, 3,4 à Prez, 1,7 à Châtel-St-Denis et 1,6 à Ursy). Les communes et la population ont accueilli très favorablement cette possibilité d’élimination des déchets spéciaux. Les collaborateurs-trices du Service de l’environnement et de l’entreprise spécialisée Cridec présents sur place ont pu répondre aux questions des habitant-es.

Des collectes mobiles seront organisées dans les mêmes communes en juin, octobre et novembre 2021.  Un bilan sera tiré à la fin de cette période d’essai. Une décision sera alors prise sur la possibilité de pérennisation d’une telle prestation ainsi que sur le nombre de collectes organisées.

Collecte de déchets spéciaux à Prez
Collecte de déchets spéciaux à Prez © Tous droits réservés
Collecte de déchets spéciaux à Prez
Collecte de déchets spéciaux à Belfaux
Collecte de déchets spéciaux à Belfaux © Tous droits réservés
Collecte de déchets spéciaux à Belfaux

Déchets spéciaux

En raison des risques qu’ils présentent pour l’environnement, les déchets spéciaux nécessitent un traitement particulier et ne doivent en aucun cas être jetés à la poubelle ou dans les toilettes. Font notamment partie de cette catégorie:

  • les produits chimiques;
  • les médicaments;
  • les thermomètres au mercure;
  • les restes de peinture et de spray;
  • les pesticides et engrais;
  • les produits de traitement du bois;
  • les produits ménagers;
  • les liquides toxiques;
  • les ampoules économiques;
  • les piles, accus et batteries.

Des filières d’élimination spécifiques

Les déchets spéciaux des ménages doivent être éliminés:

  • en priorité directement dans les commerces;
  • dans les pharmacies et les drogueries pour les produits thérapeutiques périmés ou altérés.

Si cela n’est pas possible, les déchets spéciaux des ménages doivent être amenés :

  • dans un centre régional de collecte si votre commune fait partie du périmètre dans lequel se trouve ce centre;
  • dans une entreprise d’élimination;
  • dans la déchetterie de votre commune si elle reprend ce type de déchets.

Les collectes mobiles devraient compléter à terme les filières d’élimination disponibles pour les communes ne disposant pas de centre régional.