Mobilisation fribourgeoise contre les déchets sauvages : le Conseil d’Etat s’est rendu à Morlon pour ramasser les déchets avec la population

18 Septembre 2021 - 11H00

48 actions « Coup de balai » ont été organisées dans 37 communes fribourgeoises les 17 et 18 septembre 2021 ou à une autre date choisie en fonction de l’agenda communal. Durant ces journées, la population et les écoles ont ramassé les déchets abandonnés dans les espaces publics, le long des routes, des cours d’eau et des lacs ou encore en forêt. Six membres du Conseil d’Etat ont participé à l’action de Morlon, en compagnie de la population de la commune et de BobMorlon, l’ambassadeur du Coup de balai.

Organisé pour la 17e année dans le canton de Fribourg, le « Coup de balai » permet de sensibiliser la population au respect de la propreté du domaine public et de lui faire prendre conscience des coûts que la collectivité doit supporter pour remédier aux incivilités.

On se mobilise dans le canton de Fribourg

Après l’annulation de l’opération « Coup de balai » l’année passée en raison du coronavirus, l’édition 2021 a connu un succès remarquable. Pas moins de 48 actions ont été organisées dans 37 communes (www.fr.ch/balai). Cette édition s’inscrit dans un nouveau contexte légal au niveau cantonal. Depuis le 1er janvier 2020, toute personne qui jette ou abandonne des déchets dans la rue ou la nature peut en effet se voir infliger une amende d’ordre jusqu’à 150 francs. Différentes mesures ont été mises sur pied pour informer et sensibiliser la population (www.fr.ch/littering, sensibilisation dans les classes fribourgeoises), dont les actions « Coup de balai ».

Le Conseil d’Etat montre l’exemple

Six membres du Conseil d’Etat se sont rendus à Morlon samedi matin 18 septembre pour ramasser les déchets avec la population de la commune. Ils ont retroussé leurs manches pour montrer l’exemple. Ils ont tenu ainsi à remercier toutes les personnes qui s’engagent en faveur de l’environnement et à rappeler que le comportement responsable de chacun est indispensable pour assurer la propreté des espaces publics. Ils ont félicité la commune de Morlon qui s’engage depuis des années contre le « littering » et qui voit ses efforts couronnés de succès puisque les déchets sauvages ont diminué sensiblement dans le village.

Un message des élèves de Morlon

Avant de partir à la chasse aux déchets sauvages, les élèves de l’école primaire de Morlon ont chanté « The Poubellman » aux participant-e-s du « Coup de balai ». Cette chanson écrite par BobMorlon, en collaboration avec les enseignantes, est un message que les élèves lancent à toute la population : « Adoptons tous les bons gestes, la Terre fera le reste ».

BobMorlon, l’ambassadeur du « Coup de balai »

Le « Coup de balai » a bénéficié à nouveau de la collaboration de BobMorlon. Ce personnage représentant un employé communal gruérien, reconnaissable à sa casquette et ses lunettes orange, a acquis une large notoriété à la suite des nombreuses vidéos pleines d’humour et de franc-parler qu’il a diffusées pour sensibiliser le grand public à la thématique des déchets sauvages. BobMorlon a passé dans quelques communes pour rencontrer les participant-e-s aux actions de ramassage.

Coûts et impacts environnementaux du littering

Le littering désigne le phénomène qui consiste à abandonner les déchets, intentionnellement ou par négligence, dans les espaces publics. En plus d’altérer la qualité de vie et de renforcer le sentiment d’insécurité, il occasionne de très importants coûts de nettoyage. La facture qui lui est imputable a ainsi été estimée à quelque 200 millions de francs par année en Suisse, dont les trois quarts sont supportés par les communes.

Quand les déchets sont abandonnés dans les champs, il y a un risque pour le bétail. Lors de la récolte de fourrage, ces déchets sont broyés en petits morceaux acérés et dangereux qui finiront dans l’estomac des animaux.

Le littering constitue une source importante de la dissémination du plastique dans les milieux naturels, notamment les sols, les lacs et les rivières. Les déchets ont une durée de vie très longue dans la nature :

  • un mouchoir en papier, 3 mois
  • un mégot de cigarette, 2 ans
  • un chewing-gum, 5 ans
  • une bouteille en plastique, 450 ans
  • une boîte de conserve, 500 ans
  • une bouteille en verre, 4000 ans
  • une pile électrique, 7500 ans

Le « Coup de balai » est organisé en collaboration avec le canton de Vaud et la coopérative romande de sensibilisation à la gestion des déchets COSEDEC.