Expertise : 30 recommandations pour mieux connaître la pollution générée par la décharge de la Pila

10 Décembre 2012 -09h30

La première étape de l'expertise confiée à un établissement public français de référence dans le domaine des sciences de la terre formule trente recommandations pour mieux connaître l'effet de la pollution générée par la décharge de la Pila sur la Sarine.
Sur le terrain, la réalisation des mesures préliminaires à l'assainissement se poursuit et les travaux de confinement partiel de la décharge sont en cours. Ces mesures sont jugées adéquates par l'expertise.

1. Expertise

La Direction de l'aménagement, de l'environnement et des constructions a donné un mandat d'expertise au BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), un établissement public français de référence dans le domaine des sciences de la terre, qui collabore avec l'IRSTEA (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture) pour les questions liées aux eaux superficielles. Ce mandat a pour objectif de mieux connaître la pollution générée par la décharge et comprendre ses effets sur la Sarine. L'objectif final étant de pouvoir évaluer l'impact à court, moyen et long terme des mesures d'assainissement de la décharge sur la Sarine, en particulier sur les poissons.
La première étape de l'expertise a été remise aux autorités et présentée au Comité des partenaires pour l'assainissement de la Pila (COPAR).

Effets de l'assainissement de la décharge sur la Sarine
Selon l'expertise, les investigations réalisées, les modélisations hydrogéologiques et géostatistiques entreprises au droit de l'ancienne décharge sont adaptées mais doivent être affinées au vu de la question posée.
Concernant la Sarine, les données à disposition (eau, sédiments, gammares, poissons) ne permettent pas d'évaluer de manière précise la répartition des PCB dans le cours d'eau et leur transfert dans la chaine trophique. Vu la complexité de la thématique, ce constat est le même dans toutes les régions exposées à des problèmes de PCB.
L'expertise souligne que les sédiments de la Sarine ne peuvent voir leurs niveaux de PCB diminuer significativement sans assainissement de la décharge. Il n'est toutefois pas possible de savoir si l'assainissement produira un effet rapide sur les niveaux de PCB dans les sédiments.
L'expertise indique que les mesures préliminaires à l'assainissement de la décharge actuellement en cours de réalisation sont adéquates.

Recommandations
L'expertise formule trente recommandations afin d'améliorer et d'approfondir l'état des connaissances de la pollution, ce qui devrait permettre de réévaluer les objectifs et les variantes d'assainissement. Les approfondissements concernent principalement l'évaluation du flux sortant de PCB, l'analyse de l'efficacité de certaines techniques d'assainissement ainsi qu'une caractérisation plus fine du bassin versant de la Sarine, des sédiments et des poissons.

Prochaines étapes
L'Etat va définir un plan d'action pour la suite des opérations qui précisera les investigations complémentaires à entreprendre sur la décharge et sur la Sarine. Le plan d'action tiendra compte du mandat accepté par le Grand Conseil le 8 février 2012 et sera finalisé dans le courant du premier semestre 2013.

2. Mesures préliminaires

La réalisation des mesures préliminaires à l'assainissement de la décharge se poursuit. Les travaux nécessaires pour implanter le rideau de palplanches entre la décharge et la Sarine ont commencé le 10 décembre 2012. L'installation de traitement des eaux est quant à elle opérationnelle et les eaux rejetées respectent les normes définies. Le coût des mesures préliminaires est estimé à 6 millions de francs.

L'expertise est disponible sur le site internet http://www.fr.ch/pila/fr/pub/documentation/rapports.htm.