Retour
Le pont du Tiguelet
Le pont du Tiguelet © 2018 Tous droits réservés

Le pont du Tiguelet a été officiellement inauguré et ouvert à la circulation

Le pont du Tiguelet
Le pont du Tiguelet © 2018 Tous droits réservés

12 Novembre 2018 - 11h00

Après deux ans de travaux, le pont du Tiguelet, à Givisiez, a été inauguré aujourd’hui, en présence de quelque 100 invités et ouvert à la circulation. Fruit d’un concours d’ingénierie, le nouvel ouvrage, dont le budget de 20,88 millions de francs a été parfaitement respecté, s’inscrit dans le cadre de l’assainissement du passage à niveau sur les lignes ferroviaires CFF Fribourg/Freiburg – Payerne et TPF Fribourg/Freiburg – Murten/Morat et offre un axe fort dans le cadre du développement de la zone industrielle et de la nouvelle gare de Givisiez.

« Une des pièces essentielles du puzzle qui façonnera le visage de l’Agglomération pour les générations futures »

« Une des pièces essentielles du puzzle qui façonnera le visage de l’Agglomération pour les générations futures » : c’est par ces mots que le Directeur de l’aménagement, de l’environnement et des constructions, Jean-François Steiert, a inauguré le pont du Tiguelet, à Givisiez. Le pont du Tiguelet, avec le projet de déplacement et de réaménagement et de modernisation de la gare de Givisiez et, à plus long terme, le projet de quartier urbain durable de Chamblioux, contribuera au renforcement du centre cantonal et à la création d’un véritable pôle de développement stratégique pour le canton de Fribourg.

Le nouvel ouvrage, construit par l’entreprise Antiglio SA, détourne l’axe routier Givisiez – Grolley – Payerne vers la route Jo-Siffert, en traversant la zone de développement de Givisiez. Il permet ainsi de fluidifier et de sécuriser la circulation sur la route de Belfaux, et de fermer à la circulation automobile le passage à niveau de Givisiez, nécessaire pour la construction de la nouvelle gare CFF.

D’une longueur totale de 630 mètres (dont 290 mètres pour le pont) et d’une largeur de 10,8 mètres, le nouvel axe comprend 2 voies de circulation de 4,5 mètres chacune, deux bandes cyclables ainsi qu’un trottoir côté est de l’ouvrage. Un revêtement phono-absorbant a été posé de part et d’autre de l’ouvrage pour respecter les normes de l’Ordonnance de protection contre le bruit (OPB). Le trafic est réglé par une présélection, avec perte de priorité pour les véhicules de et en provenance de la gare de Givisiez, au carrefour nord et la connexion avec la route Jo-Siffert se fait par le biais d’un giratoire.

Le pont est le fruit d’un concours d’ingénierie réalisé en 2014, remporté par le projet « Lotus » des bureaux d’ingénieurs dsp Ingenieure & Planer AG et Spataro Petoud Partner SA à Bellinzone. Sa structure élancée s’intègre parfaitement dans le paysage et lui permet de franchir la cuvette avec élégance, tout en suivant une légère courbe. Plusieurs mesures de compensation ont été prises pour minimiser les impacts du projet sur les milieux naturels, la faune et la flore.

Le Grand Conseil avait accepté 14 novembre 2013, soit il y a presque 5 ans jour pour jour, le crédit pour les études et les acquisitions foncières pour un montant de 3.85 millions, et le 9 septembre 2016 le crédit de construction de 17,03 millions, par 78 voix contre 0.

Actualités liées