Une extension prioritaire, intégrée et fonctionnelle

23 Mai 2019 -14h53

Pour répondre à la croissance démographique et au dynamisme de la région de la Broye, les cantons de Fribourg et Vaud lancent officiellement le projet d’agrandissement du Gymnase intercantonal de la Broye (GYB). Dès son ouverture en 2005, l’établissement a enregistré une croissance régulière de ses effectifs. Il pourra accueillir 1500 élèves à la rentrée 2021 grâce à son extension prévue en terrasses. Un soin particulier d’intégration dans le quartier, de fonctionnalité des locaux et d’amélioration de l’accessibilité en mobilité douce caractérisent ce projet devisé à 29 millions de francs financés à parts égales par les deux cantons.

Gymnase intercantonal de la Broye
Gymnase intercantonal de la Broye © Tous droits réservés

Les cantons de Vaud et de Fribourg partagent de nombreux points communs, dont celui d’une croissance démographique constante due à l’attractivité de régions comme celle de la Broye, partagée entre les deux États. Conséquence de ce dynamisme, les infrastructures doivent répondre à des besoins croissants. De 850 élèves à son ouverture en 2005, le GYB accueille aujourd’hui près de 1200 élèves. Une extension devenait donc prioritaire en vue des prévisions d’augmentation de la population broyarde confirmée par des projections.

 

Une précieuse et efficace collaboration

 

Le projet est présenté officiellement aux autorités, à la population et à la presse ce 22 mai 2019 par les services constructeurs de l’Etat de Vaud et de l’Etat de Fribourg, en présence des Conseillers d’Etat en charge des constructions, Jean-François Steiert et Pascal Broulis, ainsi que des ministres en charge de la formation, Cesla Amarelle et Jean-Pierre Siggen. L’extension du GYB en terrasses démontre une nouvelle fois la fructueuse collaboration des deux cantons qui ont mené un appel d’offres et une procédure d’attribution rigoureuse pour déboucher sur l’attribution du mandat de réalisation à l’entreprise Steiner SA basée à Tolochenaz (VD). Le coût de cette extension est estimé à 29 millions de francs répartis également entre les deux cantons, soit 14,5 millions chacun. Le bâtiment, ainsi agrandi, sera prêt à accueillir 1500 élèves à la rentrée 2021.

 

Intégration, mobilité douce et qualité d’enseignement

 

Le projet architectural développé en terrasses s’intègre harmonieusement dans le paysage et permet de remplir plusieurs objectifs. Le premier est justement de s’accorder au voisinage direct du GYB qui a connu un fort développement ces dix dernières années en maintenant le passage public reliant le sud du quartier résidentiel à la ville de Payerne au Nord. La configuration des accès permettra également d’améliorer l’accessibilité piétonne et cycliste. Cet objectif de mobilité douce est primordial et permettra aussi une amélioration du flux de véhicules privés dans ce secteur. Enfin, tant la fonctionnalité des 25 nouvelles salles de classe polyvalentes et de la nouvelle salle de sport que leur confort en termes de luminosité permettront de doter le GYB d’infrastructures à même d’assurer une formation de qualité chère aux deux cantons.

 

 

Le projet sera soumis à enquête publique en juin prochain. Si tout se passe bien, le chantier pourra débuter en novembre 2019 pour une ouverture de l’extension prévue à la rentrée 2021. 

Actualités liées