4 Septembre 2020 -11h00

Avec l’automne qui arrive, certains propriétaires vont vider tout ou partie des eaux de baignade de leur piscine privée et nettoyer leur bassin. Des prescriptions doivent être suivies afin d’éviter la pollution des cours d’eau et des dysfonctionnements dans les stations d’épuration.

Piscine
Piscine © Tous droits réservés

L’exploitation inadaptée d’une piscine privée peut engendrer des pollutions graves des cours d’eau, la destruction de la flore et de la faune ainsi que la mort de poissons. Elle cause des dysfonctionnements dans les stations d’épuration. Il est de ce fait important de respecter certaines règles lorsqu’on vide une partie ou toute l’eau de sa piscine et également lorsqu’on nettoie le bassin et les filtres.

Eaux de baignade

Ces eaux sont considérées comme non polluées et doivent être évacuées vers les canalisations d’eaux pluviales. Il est impératif de cesser tout apport de produit de traitement de l’eau (chlore, brome…) au minimum 48 heures avant de vider le bassin.

Eaux de nettoyage

Elles proviennent du nettoyage de la piscine après vidange des eaux de baignade et sont chargées en détergent, acide ou eau de Javel. Elles sont polluées et doivent par conséquent être collectées et évacuées dans les canalisations qui sont raccordées à la station d’épuration, comme pour les eaux usées de l’habitation (WC, douche, évier…).

Eaux de lavage des filtres

Les eaux de lavage des filtres (à sable, à diatomées, à cartouche, etc.) sont aussi des eaux polluées.  Elles doivent être collectées et évacuées avec les autres eaux usées de la maison (WC par exemple).

Que faire en cas de pollutions ?

Le canton recense encore malheureusement chaque année des cas de pollutions de cours d’eau liées aux piscines privées. Le déversement des eaux de baignade dans les canalisations d’eaux usées peut également causer des dysfonctionnements dans les stations d’épuration.

Il est donc impératif de s’assurer de la bonne évacuation des eaux préalablement aux opérations de vidange et de nettoyage des piscines. 

En cas de pollution et d’urgence, il faut appeler le 117.

Caniveau, bouche ou grille de route : ne jamais jeter des déchets ou des liquides

Les bouches ou grilles d'égout portent très mal leur nom. Leur appellation pourrait effectivement faire penser que ces éléments de voirie sont raccordés à des stations d'épuration. Ce n'est pourtant que rarement le cas. Les eaux sales et les petits déchets que l'on jette dans le caniveau, la bouche ou la grille de route finissent le plus souvent directement dans la rivière, avec pour conséquence la pollution de l'eau et des écosystèmes, pouvant occasionner la mort de poissons.

Il ne faut donc jamais jeter des déchets ou des liquides dans les grilles de route ou dans les caniveaux.

Quelques gestes pour économiser l’eau

Il est important de ne pas polluer les eaux, mais il est tout aussi nécessaire de préserver les ressources. En Suisse, chaque habitant consomme en moyenne 160 litres d’eau par jour (sans compter l’eau virtuelle). Des gestes simples permettent d’économiser l’eau:

  • ne pas laisser couler l’eau inutilement et réparer les fuites;
  • préférer les douches au bain;
  • ne pas arroser les pelouses;
  • ne pas laver son véhicule;
  • ne pas remplir sa piscine;
  • bien remplir les lave-vaisselle et les lave-linge avant de les faire fonctionner.