Le Conseil d’Etat base sa nouvelle stratégie de développement durable sur l’Agenda 2030 : son projet est en consultation

20 Janvier 2020 -10h50

Une stratégie à l’horizon 2031, où Fribourg, à l’instar de la Confédération, fait sienne la vision mobilisatrice de l’Agenda 2030 : c’est le projet de stratégie de développement durable mis en consultation aujourd’hui par le Conseil d’Etat. Ce projet établit un cadre permettant de satisfaire les besoins fondamentaux des individus et de favoriser le bien-être collectif tout en respectant les limites de l’écosystème planétaire. Il crée des liens avec les planifications intersectorielles en faveur du développement durable du canton, et propose une actualisation des axes développés depuis 2011. Véritable atout pour Fribourg, le projet de stratégie de développement durable renforcera la compétitivité du canton et le valorisera. La stratégie est en consultation jusqu’au 15 mai prochain.

Exposition de photographies « L’Agenda 2030 de développement durable pour la Suisse et le monde »
Exposition de photographies « L’Agenda 2030 de développement durable pour la Suisse et le monde » © Tous droits réservés - ONU

A travers sa stratégie de développement durable, l’Etat affiche sa volonté de répondre aux enjeux économiques, sociaux et écologiques de notre temps. En d’autres termes: faire d’une pierre trois coups.

Un investissement à hauteur de 10,5 millions de francs permettra d’agir davantage et d’agir mieux. C’est l’intention au cœur de ce document, qui définit des cibles prioritaires en termes de durabilité, par exemple le développement d’une agriculture durable ou encore l’encouragement de la production d’énergies indigènes et renouvelables afin de protéger l’environnement. Au niveau économique, le projet a pour objectif de contribuer à l’expansion de PME innovantes. Au niveau social, les objectifs concernent la diminution du nombre de maladies non transmissibles et psychiques, la lutte pour la diminution de situations de précarité dans le canton ou encore une mobilisation pour la participation égale des femmes à tous les niveaux de décision.

Le projet de stratégie fribourgeoise assure une bonne articulation avec les planifications intersectorielles contribuant à un développement durable du canton, notamment la stratégie de promotion de la santé et de prévention, le plan d’action limitant les produits phytosanitaires dans l’agriculture, la future stratégie sur la biodiversité ou encore le futur plan climat.

Si le projet met en valeur l’effort en cours, il propose également de renforcer des actions existantes : par exemple le déploiement d’achats publics écologiques et socialement responsables, l’élaboration d’une feuille de route en faveur de l’économie circulaire, l’application des principes d’un urbanisme durable aux grands projets de construction de l’Etat ou encore l’application des principes de gestion des écoparcs aux zones d’activités cantonales.

La stratégie doit être vue comme un investissement : protéger la biodiversité et les sols, oser de nouveaux modèles d’affaires basés sur la circularité, renforcer la mixité en entreprises, se libérer des énergies fossiles ou s’engager en faveur d’un milieu urbain agréable à vivre renforceront l’attractivité du canton.

Ce projet s’aligne sur les principes de l’Agenda 2030 négociés et adoptés par les 193 Etats-membres de l’ONU, dont la Suisse. Elaboré par une centaine de personnes entre 2018 et 2019 pour faire suite à une première stratégie datant de 2011, il renouvelle les engagements de l’Etat face aux impératifs actuels et matérialise le principe inscrit dans la Constitution fribourgeoise depuis 2004 de favoriser un développement durable du canton. Pensé pour la période 2020-2026, il est en consultation jusqu’au 15 mai prochain. Il devrait pouvoir être soumis au Grand Conseil en novembre 2020 pour une entrée en vigueur le 1er janvier 2021.