Le Conseil d’Etat met sa nouvelle Loi sur le tourisme en consultation

Le tourisme fait partie des secteurs impactés par les effets conjugués de la digitalisation et de la globalisation. Datant de 2005, l’actuelle loi fribourgeoise ne répondait plus aux exigences de cette branche économique en forte mutation. La loi mise en consultation jusqu’au 15 février 2021 redéfinit selon de nouveaux critères les types d’aides du Fonds d’équipement touristique (FET). Elle repense aussi complètement le chapitre financier dont l’un des points forts est l’exemption des enfants jusqu’à 16 ans du paiement de la taxe de séjour.

Le secteur touristique connaît une évolution soutenue avec de nouveaux modèles d’affaires et des défis à la hauteur des changements profonds de comportement des hôtes. L’actuelle loi fribourgeoise, datant de 2005, ne répondait plus aux nouvelles exigences d’une branche en pleine mutation. La nouvelle loi mise en consultation jusqu’au 15 février 2021 se veut donc moderne, agile et adaptée aux tendances actuelles et futures de la branche touristique. Un groupe de travail piloté par la Direction de l’économie et de l’emploi, incluant l’Union fribourgeoise du Tourisme (UFT) et des représentants de la branche, a été désigné par le Conseil d’Etat pour diriger les travaux de révision totale de cette loi.

Il faut rappeler que la contribution économique annuelle du tourisme fribourgeois au PIB est d’environ 1 milliard de francs. De nombreux secteurs sont impactés directement, indirectement ou de manière induite par le tourisme. Citons ici l’hébergement, la gastronomie, les attractions, les transports et remontées mécaniques, les événements ainsi que d’autres services en lien avec l’activité touristique. La clientèle suisse représente à elle seule plus de 65% des hôtes du canton.

Enfants jusqu’à 16 ans exemptés de taxe de séjour

Le chapitre de la taxe de séjour est un pilier de la nouvelle loi.

La loi propose une uniformité de la taxe de séjour pour l’ensemble du canton là où il y a actuellement plus de 180 positions tarifaires. L’un des points clés de la nouvelle loi concernant la taxe de séjour est l’exemption des enfants jusqu’à 16 ans du paiement de celle-ci.

Pour faciliter le travail administratif d’encaissement de la taxe de séjour, la loi prévoit d’utiliser la plateforme en ligne CheckIn-FR, exploitée par l’UFT, organe chargé de l’encaissement. Cet outil digital est déjà en fonction et devrait être totalement opérationnel à l’entrée en vigueur de la nouvelle loi.

Organismes touristiques officiels

La nouvelle loi mise sur une organisation rationnelle visant à coordonner les activités des organismes touristiques officiels que sont au niveau cantonal, l’UFT, et au niveau régional, les organisations touristiques régionales.

Les organisations touristiques locales sont désormais toutes intégrées aux organismes régionaux et peuvent ainsi bénéficier des activités et des ressources financières à disposition des régions.

Fonds d’équipement touristique (FET)

Les critères d’octroi des aides du Fonds d’équipement touristique ont été simplifiés et adaptés. Avec des aides fixées sur la base de taux connus et transparents pour les projets de faible ampleur (dès 500’000 francs), de grande ampleur (dès 5 millions de francs) et d’importance cantonale, le comité du fonds pourra se concentrer sur le contenu des projets et leur impact touristique.

En maximisant l’aide aux projets de grande ampleur à 1 million de francs, le fonds pourra désormais envisager des soutiens à des projets qui, à ce jour, ne pouvaient pas en bénéficier de manière importante. La qualité des projets et les critères touristiques seront les points principaux analysés.

Concernant l’aide aux projets d’importance cantonale, son fonctionnement clone l’actuelle aide extraordinaire, tout en donnant plus de latitude aux collectivités régionales de soutenir des projets essentiels au développement du tourisme fribourgeois.

Réseau officiel de VTT

La qualité des 1800 kilomètres de sentiers pédestres est largement appréciée par les usagers. Ce réseau géré par l’UFT et entretenu par une équipe de baliseurs, sur la base de la loi sur le tourisme, est unanimement reconnu.

La nouveauté de ce chapitre réside dans la définition des réseaux de randonnées officiels. Il faut y inclure, le vélo tout terrain (VTT) et la raquette à neige par exemple, autres activités de mobilité douce très appréciées. Le fait de les intégrer dans la loi donnera certainement un essor plus important et rapide à ces domaines.

Il faut encore souligner que la nouvelle loi sur le tourisme mise en consultation est totalement en adéquation avec le récent Plan directeur cantonal ou les différents travaux réalisés dans le cadre du plan climat, de la mobilité, des paysages d’importance cantonale et selon les principes du développement durable.

La modification de la Loi sur le Tourisme donnera une impulsion nouvelle au secteur © Tous droits réservés

Direction de l'économie et de l'emploi (DEE)

Union fribourgeoise du Tourisme (UFT)