Le Conseil d’Etat prolonge les mesures cantonales jusqu’au 10 décembre. La situation extraordinaire perdure jusqu’au 19 janvier 2021

25 Novembre 2020 -16h05

Le Conseil d’Etat prolonge jusqu’au 10 décembre toutes les mesures cantonales de lutte contre le coronavirus décidées début novembre. Seule exception : les visites dans les établissements de soins seront de nouveau autorisées dès le 1er décembre, à des conditions strictes. La situation extraordinaire au niveau cantonal est quant à elle prolongée jusqu’au 19 janvier 2021. Le Conseil d’Etat décidera si d’éventuelles mesures d’assouplissement peuvent intervenir dès le 10 décembre.

Même si la situation s’allège quelque peu ces derniers jours, le canton de Fribourg restera placé en situation extraordinaire jusqu’au 19 janvier 2021, afin d’assurer une gestion la plus intégrée et intersectorielle possible de la crise sanitaire actuelle, de préparer au mieux la sortie de la deuxième vague de Covid-19 et de prévenir l’arrivée d’une troisième vague. Ainsi en a décidé le Conseil d’Etat lors de sa séance d’hier mardi 24 novembre.

L’évolution des différentes données sanitaires ces derniers jours est encourageante et montre que les mesures décidées au début novembre portent leurs fruits. Si le nombre de cas quotidiens est en diminution, il se situe encore à un niveau très élevé et la lutte contre le coronavirus n’est pas gagnée. Il convient de faire diminuer encore drastiquement la circulation du virus qui est très présent dans la population. Il est impératif que le nombre de nouveaux cas continue de diminuer, afin de soulager significativement le système de santé, qui connaît encore une situation tendue.

Compte tenu de cette situation, le Conseil d’Etat a décidé de prolonger jusqu’au 10 décembre prochain les mesures et restrictions actuellement en vigueur. En coordination entre les cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève et du Jura, les café et restaurants pourront réouvrir dès ce matin-là. Le Gouvernement fribourgeois décidera si d’éventuelles mesures d’assouplissements peuvent intervenir dès cette date.

Au vu de la situation toujours tendue mais stable dans les établissements de soin, notamment les EMS, le Gouvernement a toutefois décidé de réautoriser dès le 1er décembre les visites dans les établissements de soins, à des conditions strictes.

Enfin, le Conseil d’Etat a décidé de déléguer à la Direction de la sécurité et de la justice (DSJ) la compétence de décider des allégements aux mesures fédérales touchant les installations, les établissements et les manifestations accessibles au public (articles 4 à 6f de l’Ordonnance COVID-19 situation particulière). La DSJ devra solliciter le préavis du bureau de l’Organe cantonal de conduite (OCC) et des directions concernées de l’Etat.

La population fribourgeoise est appelée à ne pas baisser la garde et à continuer son engagement pour la lutte contre le COVID19 en appliquant les gestes barrières au quotidien et en respectant strictement les mesures mises en place par la Confédération et le canton. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons espérer venir à bout de ce fléau qui affecte l’ensemble de notre société.