Schoeller Arca Systems à Romont: soutien des autorités du canton, du district et de la commune

11 Avril 2007 -12h00

La direction du groupe Schoeller Arca Systems et la direction de l'entreprise de production du même nom établie à Romont ont informé le 2 avril qu'un Management Buy-Out (MBO) de la société romontoise n'est financièrement pas réalisable. Le groupe annonçait simultanément son souhait de se séparer de ses activités à Romont. Un acquéreur potentiel effectue actuellement une étude de faisabilité qui devrait être terminée en mai 2007.

Afin de se préparer à la prochaine décision de l'entreprise et de planifier l'avenir des 42 employés de Schoeller Arca Systems à Romont, le Directeur de l'économie et de l'emploi Beat Vonlanthen a organisé le 5 avril 2007 une rencontre avec les autorités du district de la Glâne et de la commune de Romont. Il a également formé un groupe de travail. En plus du conseiller d'Etat Beat Vonlanthen, ont pris part à cette rencontre le préfet du district de la Glâne Jean-Claude Cornu, le syndic de Romont Roger Brodard, la secrétaire régionale Véronique Schmoutz-Savoy ainsi que les responsables des services compétents du canton de Fribourg.
 
La Direction de l'économie et de l'emploi et les autorités régionales ont décidé de demander une discussion à la direction du groupe Schoeller afin de trouver ensemble des solutions pour le site de Romont. Le groupe de travail a en outre défini les mesures suivantes, si l'acquéreur potentiel devait se prononcer en défaveur du site de Romont:
 
Si des renvois devaient être signifiés, le Service public de l'emploi organisera des séances d'information pour les employés de Schoeller Arca Systems. De plus, un "point-emploi" serait créé au sein de l'entreprise Schoeller Arca Systems, avec l'appui de la Direction. Ce "point-emploi" aurait pour objectif d'accompagner les personnes licenciées dans leurs recherches d'emploi.
 
Si la production de Romont devait être déplacée vers un autre site, la Promotion économique du canton de Fribourg fixerait avec le propriétaire les objectifs futurs du bâtiment. L'objectif serait de proposer les locaux laissés vacants à une entreprise génératrice de nouvelles places de travail.
 
Fribourg, le 11 avril 2007

Actualités liées