Le test grandeur nature du logiciel VotelCom s'est révélé concluant

2 Septembre 2011 -14h15

Le logiciel VotelCom a été testé hier par plus de 160 communes fribourgeoises, à l'occasion d'un exercice à blanc organisé par la Chancellerie d'Etat, en étroite collaboration avec les préfectures et le Service de l'informatique et des télécommunications. Si quelques problèmes doivent encore être corrigés, cet exercice a permis aux bureaux communaux d'effectuer un entraînement grandeur nature avant les élections fédérales et cantonales de cet automne.

Le logiciel électronique de dépouillement VotelCom a été testé à blanc hier à l'occasion d'un exercice grandeur nature organisé par la Chancellerie d'Etat, en étroite collaboration avec les préfectures et le Service de l'informatique et des télécommunications. Les 160 communes ayant accepté de prendre part à ce test ont pu mesurer la qualité du système, qui permet une saisie et un dépouillement rapide des bulletins. De plus, le transfert des résultats des communes vers le système cantonal s'est effectué sans problème particulier. Cette méthode permet également de s'épargner les travaux compliqués de report des résultats à des fins de statistiques.

Pour rappel, ce test à blanc avait été souhaité à la suite de différents soucis survenus à l'occasion des élections communales de ce printemps. Depuis, le fournisseur du logiciel a pu identifier les problèmes, avec l'aide du Service de l'informatique et des télécommunications. Ceux-ci ont pu être corrigés en modifiant le logiciel et la structure de la base des données, modifications qui ont donc été testées hier de manière concluante.

La Chancellerie d'Etat remercie toutes les communes qui ont accepté de participer à ce test.
 

Actualités liées