Fermeture de Süd-Chemie (Suisse) à Romont: le Gouvernement se préoccupe du sort des 35 employés

6 Septembre 2010 -16h00

Le Conseil d'Etat du canton de Fribourg a pris connaissance de la décision du groupe Süd-Chemie, à Münich, de fermer son site suisse de Romont, spécialisé dans le packaging de produits pharmaceutiques, médicaux et électroniques. Il n'accepte pas que le communiqué du groupe ne fasse aucune mention du sort du personnel fribourgeois (35 personnes concernées). Il exige qu'un plan social soit mis sur pied. Il a chargé le service public de l'emploi d'accompagner le personnel dans la recherche de solutions.

Le Conseil d'Etat est consterné par le fait que le groupe Süd-Chemie ait décidé de la fermeture du site de Romont à la fin 2010. Le communiqué de Süd Chemie annonce le transfert d'une partie de l'activité vers le site de Romorantin/France, mais ne fait aucune mention du sort réservé aux 35 employés romontois.

Le Gouvernement s'insurge contre l'absence d'information relative au sort réservé aux personnes concernées par la fermeture de l'entreprise. Il a mandaté le service public de l'emploi afin de veiller à ce que le droit du travail soit respecté et d'accorder un appui aux employé-e-s concerné-e-s pour la recherche d'une nouvelle activité professionnelle.

Après la fermeture annoncée de Cardinal la semaine passée, cette nouvelle délocalisation d'entreprise inquiète le Conseil d'Etat. Il a chargé la Direction de l'Economie d'être particulièrement attentive à l'évolution de la situation économique dans le canton et de lui proposer au besoin de nouvelles actions.

Actualités liées