Annette Zunzer Raemy est nommée préposée cantonale à la transparence

9 Juillet 2010 -09h45

Sur préavis de la Commission cantonale de la transparence et de la protection des données, le Conseil d'Etat a désigné Annette Zunzer Raemy en qualité de préposée cantonale à la transparence. Cette nomination anticipe l'entrée en vigueur, au 1er janvier 2011, de  la loi sur l'information et l'accès aux documents. L'entrée en fonction de Madame Zunzer Raemy est prévue le 1er septembre 2010.

Le Conseil d'Etat, suivant le préavis de la Commission cantonale de la transparence et de la protection des données, a nommé Annette Zunzer Raemy en qualité de préposée cantonale à la transparence, un poste à 50%. Elle est actuellement responsable de projet dans le domaine de la communication au sein de Groupe E.

Fribourgeoise d'adoption, née en 1971 à Karlstadt (D), mariée et mère de deux enfants, Annette Zunzer Raemy est journaliste de formation. Elle a notamment collaboré avec les Freiburger Nachrichten, puis a travaillé plusieurs années à l'Agence télégraphique suisse. Elle a encore été chargée de communication au festival Belluard Bollwerk International de 1999 à 2001 et a assumé jusqu'en 2004 le poste de porte-parole pour le Département fédéral de justice et police.

Parfaitement bilingue, choisie parmi 17 candidats, Annette Zunzer Raemy a démontré une réelle sensibilité pour les aspects de l'information et une très bonne  compréhension des différents aspects de sa future tâche de préposée cantonale à la transparence (information, conseil, contrôle, façon de procéder). Elle a convaincu qu'elle saura informer avec justesse et indépendance sur les changements apportés par la loi sur l'information et l'accès aux documents (LInf).

Annette Zunser Raemy entrera en fonction le 1er septembre 2010. Elle pourra ainsi préparer l'entrée en vigueur de la LInf et participer à la formation des pouvoirs publics à cette nouvelle tâche.

Pour rappel :  la LInf marque un changement important pour l'administration cantonale et les communes, le principe du secret faisant place à celui de la transparence. Dès le 1er janvier 2011, toute personne pourra ainsi faire valoir auprès des administrations publiques le droit d'accès aux documents officiels. La LInf s'applique à l'ensemble des organes de l'Etat, des communes et des personnes morales de droit public.

Actualités liées