Le Conseil d’Etat prend acte avec satisfaction des conclusions du procureur extraordinaire dans la procédure ouverte contre Marie Garnier

23 Octobre 2019 -15h52

Le Conseil d’Etat a pris connaissance des conclusions rendues publiques ce matin par le procureur extraordinaire neuchâtelois dans la procédure pénale ouverte à l’encontre de son ancienne membre, Marie Garnier. Il se réjouit du classement de cette affaire.

Le Conseil d'Etat 2018  - Der Staatsrat 2018
Le Conseil d'Etat 2018 - Der Staatsrat 2018 © Tous droits réservés

Le Conseil d’Etat a pris acte ce matin du classement de la procédure ouverte contre Marie Garnier pour violation du secret de fonction par le procureur extraordinaire Pierre Aubert. Il se réjouit du classement de cette affaire et du rapport qui blanchit Mme Garnier en relevant qu’elle a agi conformément à la sauvegarde d’intérêts légitimes.

Durant toute cette procédure, le Conseil d’Etat n’a pas voulu s’impliquer pour ne pas entraver le travail de la justice. S’il n’a pas pour habitude de commenter une décision de cette dernière, il se dit néanmoins rassuré sur le plan institutionnel des conclusions du procureur extraordinaire.

Le Gouvernement relève que les problèmes liés au fonctionnement de la Préfecture de la Sarine figurant dans l’ordonnance sont aujourd’hui réglés ou en passe de l’être. Le Conseil d’Etat se réjouit que cette ordonnance de classement mette un terme à cet épisode.

Actualités liées