Retour
Martyrs, les reliques oubliées
Martyrs, les reliques oubliées © Tous droits réservés - Carole Alkabes
15Mai

Martyrs, les reliques oubliées

Martyrs, les reliques oubliées
Martyrs, les reliques oubliées © Tous droits réservés - Carole Alkabes

De 18h30 à 20h00
Table ronde à la Bibliothèque cantonale et universitaire (BCU) avec Carole Alkabes (photographe), Charles Morerod (Évêque) et Agostino Paravicini (historien)

Alors qu’elles étaient tombées dans l’oubli pendant plus de 1200 ans, ces dépouilles exercent soudain une fascination nouvelle dans l’Europe chrétienne du XVIe au XIXe siècle. Ces squelettes sont souvent anonymes, mais la volonté de faire revivre le culte catholique dans les régions proches des contrées protestantes opère un étrange « miracle ». Nombre de ces corps se retrouvent alors canonisés sans que l’on puisse vraiment attester de leur identité. On leur attribue également des noms et des places de choix dans les couvents et les monastères. La Suisse est tout particulièrement concernée par ce commerce de reliques. Aujourd’hui encore, elle regorge de trésors inestimables.
Certains sont cachés, oubliés voire dénigrés. D’autres sont vénérés et exhibés comme témoignages de foi et oeuvres baroques. Entre le macabre et le sublime, ces ossements ornés d’or et d’argent qui semblent prêts à reprendre vie au retour du Messie sont avant tout des reliques historiques et artistiques.
Un patrimoine méconnu enfin redécouvert grâce au travail inédit « Martyrs, les reliques oubliées », Ed. Favre (2018) de la photographe Carole Alkabes. Pour ce livre, elle a sillonné la Suisse pendant trois ans à la recherche de Katakombenheilige.

Table ronde avec:
- Monseigneur Charles Morerod (Évêque de Lausanne, Genève et Fribourg)
- Agostino Paravicini (historien)
- Carole Alkabes (photographe indépendante formée à San Francisco)

Salle de la Rotonde. Entrée libre.

Actualités liées