Actualités

Le SITel se réorganise pour assurer la transformation digitale de l'Etat

Lors de sa séance du 15 mai 2017, le Conseil d'Etat a validé la nouvelle organisation du Service de l'informatique et des télécommunications (SITel). Celle-ci doit permettre d'assurer la transformation digitale de l'Etat dans les meilleures conditions. Un nouvel organigramme sera mis en place au cours de ces prochains mois.

La réorganisation du SITel, qui prendra forme progressivement dès cette année, doit permettre à ce service central de l'Etat de se positionner à la pointe de l'évolution technologique et de proposer des mesures adaptées aux besoins des clients. Le futur organigramme vise la transversalité des métiers ainsi que la simplification et la mutualisation des solutions informatiques.

Le SITel sera réorganisé en trois nouvelles sections (Applications, Technique et Gouvernance) dans le but d'améliorer son efficience et de répondre au mieux aux défis imposés par les nouvelles technologies de virtualisation et de digitalisation. Cette mutation aura pour conséquences la suppression et la redéfinition de six postes (sur les 137 EPT que compte le SITel), la résiliation de quatre contrats sans garantie de poste ainsi que la transformation de certaines fonctions. Parmi les personnes concernées par les suppressions de poste, deux d'entre elles prendront dès l'an prochain une retraite anticipée. Les autres collaborateurs bénéficieront des mesures sociales prévues dans la loi sur le personnel d'Etat.

La convergence numérique constitue l'un des objectifs principaux du SITel. Dans cette perspective, le Conseil d'Etat a récemment investi, outre le budget ordinaire, 3,5 millions de francs dans des technologies de dernière génération : avec la réorganisation du SITel en cours, il se donne ainsi les moyens de sa révolution digitale.