Actualités

PISA 2012: Les excellents résultats fribourgeois se confirment

La Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport (DICS) a pris connaissance avec satisfaction des résultats fribourgeois (partie francophone) de l'enquête PISA qui a été renouvelée en 2012. En effet, les constats des enquêtes précédentes, à savoir d'excellentes performances dans les trois domaines testés se confirment. Les élèves fribourgeois décrochent la 1ère place des écoles de la Suisse francophone en mathématiques et en sciences et la 2e position en lecture. A noter : des écarts resserrés entre les meilleurs élèves et les plus faibles, ce qui dénote un système scolaire cantonal plutôt égalitaire.

PISA est une enquête internationale initiée par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui vise à évaluer et comparer les systèmes éducatifs des pays participant à l'enquête. Les résultats internationaux permettent de situer la Suisse en comparaison avec les autres pays. Les performances des jeunes Suisses dans les trois domaines testés que sont les mathématiques, la lecture et les sciences sont plus que satisfaisantes. En effet, la Suisse obtient systématiquement de meilleurs résultats que la moyenne de l'OCDE. La Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP) a, dans le cadre de cette enquête, procédé à un complément d'analyse permettant de comparer les résultats des cantons francophones entre eux.

Dans le canton de Fribourg, un peu plus de 1000 élèves de 11e année ont participé à l'enquête 2012, dont 42% de la filière prégymnasiale, 42% de la générale et 16% de celle à exigences de base. Les élèves ont été tirés au sort dans les 13 établissements du cycle d'orientation (CO) francophone du canton.

En mathématiques, épreuve particulièrement étudiée dans l'édition PISA 2012, la performance moyenne des élèves fribourgeois est de 550. C'est la moyenne la plus élevée des cantons romands (523) ; elle est également très supérieure à la moyenne suisse (530). Ces résultats sont également parmi les plus élevés en comparaison internationale. A relever encore qu'à Fribourg, la proportion d'élèves qui n'atteint pas le niveau suffisant est faible (5%) alors que les élèves les plus performants sont nombreux et représentent 24% de l'échantillon. Les écarts de performance entre élèves se situent dans les moins élevés en Suisse romande.

En lecture, la performance moyenne des élèves fribourgeois s'élève à 520 et est l'une des plus élevées parmi celles des cantons suisses (507) et des cantons romands (509). Comme pour les mathématiques, la proportion d'élèves qui n'atteint pas le niveau est faible (6%), alors que celle des élèves très performants est plutôt élevée (34%). De même, les écarts de performance entre élèves se situent dans les moins élevés en Suisse romande.

En sciences, la moyenne pour le canton de Fribourg est de 518; c'est la plus élevée parmi celles des cantons romands (500) et quasi identique à la moyenne suisse (515). Dans ce domaine également le canton de Fribourg se caractérise par peu d'élèves faibles et une grande proportion d'élèves performants.

De manière générale, les résultats observés à Fribourg pour l'enquête 2012 confirment les constats des enquêtes précédentes, à savoir d'excellents résultats dans les trois domaines, situant les élèves fribourgeois dans les meilleurs en Suisse romande, voire de l'ensemble de la Suisse. Un autre élément à relever est la dispersion relativement faible des résultats. En effet, les écarts de performance entre élèves sont parmi les moins élevés dans les trois domaines testés. De plus, avec 34% d'élèves " résilients " - soit des élèves provenant d'un milieu défavorisé qui présentent des résultats supérieurs à ceux qui pouvaient être attendus compte tenu de leur statut socioéconomique - le système fribourgeois peut être considéré comme performant et plutôt égalitaire.

Un bon climat de classe à Fribourg. Les experts qui signent le rapport intitulé " PISA 2012. Compétences des jeunes Romands " relèvent aussi que les élèves fribourgeois ont souvent une meilleure appréciation du climat de classe que d'autres élèves romands. Ils suggèrent un lien entre les performances cantonales et le climat de classe. En ce qui concerne l'appréciation du soutien de l'enseignant-e, les élèves les plus faibles sont souvent très positifs sur l'aide qu'ils reçoivent. A Fribourg, les élèves des filières les moins exigeantes se signalent également par une bonne ou une très bonne appréciation du soutien apporté par les enseignant-e-s.

La Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport (DICS) a pris connaissance des excellents résultats fribourgeois avec satisfaction. Ces résultats plaident en faveur de la poursuite des efforts entrepris, tout comme du maintien de l'orientation donnée à la politique de formation dans le canton. La DICS remercie le corps enseignant ainsi que tous les intervenant-e-s qui, en œuvrant quotidiennement au sein de l'institution scolaire, sont les principaux artisans du succès fribourgeois.



PISA est une enquête internationale initiée par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Si, en 2000, seuls les 32 pays membres de l'OCDE ont participé à PISA, l'intérêt dans l'enquête va croissant et en 2012, autour de 70 pays et économies partenaires de l'OCDE se sont associés à l'enquête (" économie partenaire " désigne des entités ne constituant pas des pays).

PISA vise à évaluer et comparer les systèmes éducatifs des pays participant à l'enquête afin de donner aux décideurs politiques des outils pour améliorer leur politique éducative. Pour ce faire, les connaissances et compétences des élèves âgés de 15 ans sont testés dans trois domaines importants : les mathématiques, la lecture (compréhension de l'écrit) et les sciences. Ces trois domaines sont considérés comme essentiels pour l'avenir personnel et professionnel des élèves dans une société hautement développée
.