Actualités

IDeal Index : l'Etat de Fribourg propose un nouvel indicateur de qualité de vie pour les régions européennes

Une délégation du canton de Fribourg a participé en fin de semaine dernière à Paris à l'Assemblée générale de l'ARE (Assemblée des Régions d'Europe). Dans ce cadre, cette délégation, emmenée par le Conseiller d'Etat Beat Vonlanthen, a présenté un rapport sur l'IDeal Index, un nouvel indicateur que Fribourg a créé pour permettre une meilleure politique régionale en termes de qualité de vie. Le rapport a été accepté par l'assemblée et les premiers résultats de l'IDeal Index devraient être disponibles avant la fin 2013.

Même s'il y contribue, l'argent ne fait pas le bonheur, et la seule production non plus! C'est le credo de base lié à l'IDeal Index. Ce nouvel indicateur socio-économique doit permettre de contrebalancer l'emprise du PIB. En effet, l'indicateur du Produit Intérieur Brut a toujours eu la primeur pour définir la performance d'un espace de territoire donné. Or on constate souvent que des espaces au PIB faible se portent bien. C'est le cas par exemple de régions suédoises, ou encore du canton de Fribourg !

Des premières tendances de résultats, établies à partir de l'IDeal Index, ont par exemple permis de constater que certaines villes ne sont pas aussi avancées en termes socio-économiques que leur PIB, très élevés, pourraient le laisser penser.

A l'inverse, l'IDeal Index se propose de calculer la qualité de vie d'une population à travers la prise en compte de plusieurs catégories de facteurs qui vont au-delà de la simple considération économique. Dans son calcul, l'IDeal Index prend également en compte les deux autres aspects du développement durable : l'environnement et la société. Par exemple, on trouve dans la composition de l'indice l'espérance et la satisfaction de vie, aux côtés d'indicateurs économiques classiques comme le revenu disponible des ménages, le taux de chômage, la quantité de déchets recyclés, la biodiversité, ou encore le niveau d'éducation.

Fribourg a entamé une réflexion " pour un indicateur plus juste" en 2009, à la suite de la crise financière de 2008. La Direction de l'Economie et de l'Emploi a mandaté la cheffe d'entreprise bulloise, Paola Ghillani, pour l'élaboration de cet indice. En résulte la mise à disposition d'un nouvel outil d'orientation sur la politique de développement économique. Un outil qui permette de mieux refléter le progrès en matière de bien-être, de qualité de vie et de développement durable.

Le nom choisi, IDeal Index, montre que cet indicateur est un instrument idéal au niveau régional, non seulement pour mesurer le progrès véritable mais aussi pour influencer les politiciens dans leurs politiques et les citoyens dans leurs comportements. L'IDeal Index est en effet adapté aux régions. Ce qui n'est que rarement le cas des indicateurs qui ont été développés dans la mouvance du " beyond GDP " (" au-delà du PIB ").

Les initiateurs de l'IDeal Index ont la conviction profonde que les régions européennes ont dans ce sens un rôle pionnier et primordial à jouer, de par la proximité entre les citoyens et leurs dirigeants. C'est pourquoi les régions actives dans l'assemblée des régions d'Europe (ARE) sont appelées à procéder à la récolte des données pour l'établissement de la première étude complète de benchmarking effectuée via l'IDeal Index. Des résultats intermédiaires sont attendus avant la fin de l'année.