Actualités

Départ à la retraite du Pharmacien cantonal

Dix ans après son entrée en fonction comme pharmacien cantonal, Laurent Médioni quittera la Direction de la santé et des affaires sociales (DSAS) à la fin du mois de mai 2018. Ouvert et communicatif, il a joué un rôle essentiel dans la mise en œuvre d'une information continue et d'un dialogue ouvert avec les membres du réseau sanitaire sur le bon usage des produits thérapeutiques. Laurent Médioni est également, avec la Société des pharmaciens du canton, à l'origine de plusieurs projets novateurs. .

Laurent Médioni a rejoint la DSAS en avril 2008, après avoir exercé notamment les fonctions de pharmacien cantonal à Neuchâtel et de chef de projets au sein de SWISSMEDIC. Son rôle consiste en particulier à surveiller et inspecter la distribution, le marché, les lieux de dispensation des médicaments auprès des entreprises, des pharmacies, des drogueries, des hôpitaux et autres institutions telles que les établissements médico-sociaux. Parmi ses activités figurent également l'application des dispositions légales en matière de produits thérapeutiques et le contrôle global de distribution, prescription et dispensation des stupéfiants légalement et médicalement autorisés.

Ouvert et communicatif, ce spécialiste du contrôle des stupéfiants a entrepris dès son arrivée un travail d'information de fond auprès d'un réseau composé en particulier de pharmacien-ne-s, médecins, vétérinaires et dentistes, services d'ambulance, laboratoires d'analyse mais également auprès du grand public pour encourager un usage raisonné des produits thérapeutiques. Le Pharmacien cantonal répond ainsi en moyenne à 250 questions par année sur l'usage de ces derniers et effectue une quarantaine de contrôles annoncés par année. En sus, une douzaine de visites sont effectuées lors de détection de cas problématiques, notamment au sujet de prescriptions/utilisations de médicaments.

C'est sous l'égide de Laurent Médioni que plusieurs projets innovants ont vu le jour, en particulier le dossier pharmaceutique partagé et la vaccination en pharmacie, que le canton de Fribourg a été le premier à proposer avec celui de Neuchâtel.
Liste spécifique à chaque patient regroupant l'ensemble des médicaments qui lui ont été délivrés par un pharmacien pendant les 18 derniers mois sur la base des ordonnances médicales, respectivement sur le conseil d'un pharmacien, le dossier pharmaceutique a été introduit en 2011. Il permet une meilleure prise en charge des patients qui ont autorisé l'accès à leur dossier par les médecins et les hôpitaux, notamment en cas d'urgence et s'adresse avant tout à des personnes atteintes dans leur santé de manière chronique. Actuellement, 17 227 personnes disposent de ce dossier, avec une augmentation attendue en 2018.

Laurent Médioni quittera la DSAS à la fin du mois de mai 2018. La DSAS tient lui témoigner sa reconnaissance pour sa précieuse collaboration et son engagement sans faille au service du canton, de ses citoyennes et citoyens et lui souhaite une heureuse retraite.