Actualités

Externalisation de la buanderie : résultats des études de faisabilité

Les résultats de la double étude de faisabilité - technique et financière - d'une buanderie centralisée pour les dix prochaines années à l'HFR Fribourg - Hôpital cantonal sont connus. Ils corroborent la cohérence du calcul des coûts établis par l'hôpital fribourgeois (HFR). Conclusion du volet technique : la surface nécessaire à une centralisation fait clairement défaut. Quant à l'aspect financier, son bilan est plus nuancé. Après avoir examiné les résultats de ces deux études, le Conseil d'administration offre aux partenaires sociaux une ultime possibilité de prendre position sur ce dossier.

Le processus décisionnel concernant l'externalisation de la buanderie des sites de l'HFR de Fribourg et Tafers franchit une nouvelle étape. Le Conseil d'administration vient de prendre acte des résultats de deux études, l'une portant sur la faisabilité technique et l'autre, sur les coûts d'une centralisation totale de l'entretien du linge à l'HFR Fribourg - Hôpital cantonal pendant dix ans. Ces études ont été confiées à deux sociétés externes, après que les partenaires sociaux se sont exprimés dans le cadre d'une consultation sur l'externalisation de la buanderie et que la question de sa centralisation sur le site de Fribourg a été soulevée. Pour rappel, l'HFR gère aujourd'hui une buanderie sur les sites de Fribourg et de Tafers, tandis que le linge des sites de Billens, Meyriez-Murten et Riaz est traité par un prestataire externe.

Bilan nuancé des études
Les nouvelles études portaient principalement sur la faisabilité technique et financière d'une centralisation sur le site de Fribourg pour les dix prochaines années. L'étude financière confirme l'estimation des coûts réalisée à l'interne et conclut que la centralisation se révèle légèrement plus avantageuse. Elle ne tient toutefois pas compte des éventuelles recettes qu'une externalisation permettrait de générer (utilisation des locaux de la buanderie pour d'autres activités hospitalières ou mise en location de cet espace, par exemple), ni de la diminution des coûts indirects faisant suite à une telle externalisation. Une fois ces aspects intégrés à la variante " externalisation ", celle-ci s'avère moins chère de 5 millions de francs sur 10 ans. L'étude financière rappelle également qu'il faut prendre en considération les investissements à consentir. Compte tenu de la situation financière actuelle de l'HFR, le financement dépendrait exclusivement d'un prestataire financier externe ou de l'Etat de Fribourg.

En effet, l'étude de faisabilité technique indique que des investissements dans l'infrastructure (machines et espace supplémentaire) seraient absolument nécessaires pour absorber le volume de linge supplémentaire. Le manque de place constitue d'ailleurs un écueil de taille, puisqu'il n'existe aucun espace supplémentaire disponible à proximité de la buanderie pour permettre la séparation entre linge sale et propre, afin de respecter les critères d'hygiène propres au milieu hospitalier.

Grâce à cette double étude et la vaste analyse menée à l'interne, le Conseil d'administration dispose des bases requises pour statuer sur la question de l'externalisation ou de la centralisation de la buanderie. Les partenaires sociaux ont toutefois la possibilité de prendre position sur ces résultats avant que le Conseil d'administration ne rende une décision définitive.