Actualités

Un futur ouvert pour les filles et les garçons

Dans le cadre de la journée Futur en tous genres du 9 novembre, les filles et les garçons ont la possibilité d'élargir leurs horizons en découvrant des professions atypiques pour leur sexe. Suivant l'idée que les jeunes peuvent se diriger vers une voie professionnelle n'étant pas en concordance avec les représentations classiques, les élèves accompagnent leur parent de sexe opposé durant leur journée de travail ou participent à un atelier organisé par une entreprise ou institution participante.

En Suisse, les jeunes continuent à choisir leur parcours professionnel en pensant qu’il existe des métiers pour hommes et des métiers pour femmes. Ceci est notamment dû au fait que le choix se fait plus vite que dans d’autres pays européens et l’adolescence reste une période où les stéréotypes de genre tendent à se renforcer. Toutefois, cette situation n’est profitable ni pour l’économie en contexte de pénurie de talents, ni pour l’égalité entre hommes et femmes.

La journée Futur en tous genres permet donc aux filles et aux garçons de découvrir de nouveaux domaines professionnels tout en les encourageant à écouter leurs désirs dans le choix d’une profession et non les attentes préconçues de la société. Elle offre aux parents l’opportunité de faire découvrir leur métier et lance la discussion sur le choix d’une profession. Elle permet enfin aux entreprises, institutions et écoles des promouvoir des métiers encore atypiques auprès des filles et des garçons et surtout s’assurer une relève si importante tout en tenant compte de l’égalité de genre. C’est du gagnant-gagnante !

Les ateliers ouvrent des perspectives
Les jeunes passent la journée, parfois en groupe, avec des responsables expérimenté-e-s, capables de répondre à leurs questions. Les jeunes sont ainsi initiés, par exemple, à des ateliers regroupés sous le titre: "Filles et informatique", "Filles et technique" ou "Garçon et petite enfance", "Garçons et métiers de la santé".

Dans le canton de Fribourg, les jeunes filles peuvent suivre des ateliers à la Haute Ecole d’ingénierie et d’architecture dans les domaines du génie civil, génie mécanique, génie électrique, architecture ou chimie. Elles peuvent aussi s’initier au métier d’informaticienne, d’électronicienne, d’automaticienne ou encore de polymécanicienne à l’Ecole des métiers ou encore aux métiers de la terre et de la nature à l’Institut agricole de Grangeneuve. L’entreprise Liip SA propose également de découvrir la programmation web.

Les garçons de leur côté découvriront les métiers des soins à la personne via la Haute école de santé, l’Ecole professionnelle de santé social ESSG, le Home Vallée de la Jogne ou le Réseau fribourgeois de santé mentale à Marsens. Ils s’initieront au travail social à la HEF-TS et pourront découvrir les métiers de la petite enfance en crèche ainsi que les métiers de l’enseignement via la Haute école pédagogique.

Pour la partie alémanique du canton, la Haute école d’ingénierie et d’architecture, l’Ecole des Métiers et la Haute école pédagogique offrent des ateliers soit alémaniques soit bilingues et les garçons peuvent découvrir le métier de coiffeur dans un salon.

Plus d'informations