Actualités

En cas d'attaque cérébrale, chaque minute compte

L'attaque cérébrale frappe en Suisse toutes les 30 minutes, touchant ainsi 16 000 personnes par an. Un quart d'entre elles en meurt, un tiers reste durablement handicapé. Bien des souffrances pourraient être épargnées si les témoins d'une attaque cérébrale réagissaient vite et bien. Dans le cadre de la campagne sur l'attaque cérébrale de la Fondation Suisse de Cardiologie, des médecins de l'hôpital fribourgeois (HFR) informeront le grand public le 8 novembre à Riaz et le 15 novembre à Tafers, lors de conférences publiques ayant pour thème "Reconnaître l'attaque cérébrale, réagir vite et bien".

Pour que de plus en plus de monde reconnaisse les symptômes de l'attaque cérébrale (accident vasculaire cérébral, AVC) et réagisse correctement, la Fondation Suisse de Cardiologie mène une campagne nationale d'information depuis juin 2016. Les hôpitaux et cliniques spécialisés dans le traitement des patients victimes d'un tel accident sont les partenaires de cette campagne, de même que la Société Cérébrovasculaire Suisse, la Société Suisse de Neurologie, la Swiss Federation of Clinical Neuro-Societies et l'Interassociation de sauvetage. Pour qu'à l'avenir plus de personnes touchées échappent à une issue dramatique, il faut améliorer les connaissances de la population sur les symptômes de l'attaque cérébrale et raccourcir le délai qui s'écoule entre l'apparition des symptômes et le traitement. Il est en outre important pour les chances de survie des patients qu'ils soient transférés dans un hôpital équipé d'un centre cérébro-vasculaire (Stroke Center ou Stroke Unit), spécialisé dans le traitement des victimes d'attaques cérébrales. De juin à septembre 2016, la Fondation Suisse de Cardiologie a diffusé des spots télévisés et des bannières en ligne montrant les principaux symptômes qui doivent déclencher un appel immédiat du numéro d'urgence 144 : paralysie subite, troubles soudains de la vue ou de la parole. Depuis septembre 2016 et jusqu'à fin 2017, des conférences publiques ont lieu dans les hôpitaux équipés d'un Stroke Center ou d'une Stroke Unit.


Conférences publiques de l'hôpital fribourgeois (HFR)

L'HFR organise des conférences publiques le 8 et le 15 novembre 2017. Sa Stroke Unit, certifiée il y a trois ans, a déjà soigné plus de 1100 patients. Les hôpitaux disposant d'une Stroke Unit ou d'un Stroke Center ont une équipe spécialisée et une infrastructure spécifique. Ceci assure un diagnostic et un traitement rapides et complets, l'identification des causes, des mesures préventives ciblées et la mise en route précoce de la réadaptation. "Nous pourrions sauver nettement plus de patients et leur épargner des séquelles durables s'ils arrivaient chez nous à temps", assure le Dr Friedrich Medlin, médecin adjoint et spécialiste en neurologie à l'HFR Fribourg - Hôpital cantonal. Dans le cadre de deux conférences publiques, l'HFR informera le public intéressé sur la manière de réagir vite et bien en cas d'attaque cérébrale.