Actualités

Extension du bâtiment de l'Etablissement cantonal des assurances sociales : coup de pioche

Aujourd'hui a eu lieu le coup de pioche symbolique pour l'agrandissement du bâtiment de l'Etablissement cantonal des assurances sociales (ECAS). Le bâtiment agrandi et rénové pourra accueillir d'ici à deux ans tous les collaborateurs et collaboratrices de l'ECAS, soit environ 250 personnes.

Institution indépendante de droit public, l'ECAS se compose de la Caisse cantonale de compensation AVS, de la Caisse cantonale d'allocations familiales et de l'Office cantonal de l'assurance-invalidité (OAI). Ses 250 collaborateurs et collaboratrices sont actuellement installés dans différents bâtiments à Givisiez. La Commission administrative de l'ECAS a décidé d'agrandir le bâtiment sis à l'Impasse de la Colline 1, afin qu'il puisse héberger l'ensemble du personnel. Sa présidente, la Conseillère d'Etat Anne-Claude Demierre, a relevé lors de son discours l'effet positif de la réunification sous le même toit de la Caisse cantonale de compensation et de l'Office AI sur la collaboration entre les collaborateurs et collaboratrices des deux entités. Une situation bénéfique pour les usagers de ces entités.

Après un concours d'architecture pour l'agrandissement du bâtiment, le jury a choisi le projet "Passerelle" du bureau REY + BASSO RICCI architectes à Fribourg en automne 2015. Le bureau a reçu l'entier du mandat pour ces travaux et l'enquête publique a eu lieu au printemps 2017. Les travaux pourront débuter dès la fin août de cette année, sous la direction locale du bureau Chappuis Architectes SA, à Fribourg.

Le projet se caractérise par une extension reliée au volume existant par des passerelles chauffées de double et triple hauteur. Les dégagements ainsi créés permettront de valoriser la place d'accueil au Sud et un espace plus privatif qui s'ouvre sur les arbres à l'Est et abrite notamment la terrasse de la cafétéria.

Le nouvel aménagement propose une séparation claire entre piétons et véhicules. Une nouvelle zone piétonne s'étend de la limite Sud de la parcelle jusqu'au bâtiment existant. Le parking à l'Ouest est remplacé par un espace vert qui favorise la qualité des espaces de travail et celle du quartier.

Quelques places visiteurs prennent place à l'entrée de ce parc, à l'arrière du couvert à vélos. Un nouveau parking souterrain est construit sous l'extension et la place d'accueil.

Le bâtiment existant voit sa façade complétement remise à neuf tout en marquant la différence d'époques de construction. L'ensemble répond aux exigences Minergie P et les toitures accueillent des panneaux solaires.

Afin d'offrir différentes vues extérieures et de laisser pénétrer la lumière naturelle jusqu'au cœur de chaque étage, de nouvelles percées vers l'extérieur sont créées à chaque bout des espaces de circulation. Ce principe est également mis en œuvre dans l'agrandissement, où l'escalier prend la place du noyau central et est entièrement vitré de manière à favoriser les déplacements internes par ce biais.

Les coûts de l'extension du bâtiment de l'ECAS sont devisés à 25.4 millions de francs.
Pendant les travaux, la Caisse de compensation restera dans le bâtiment existant et l'accès pour le public sera garanti par une entrée provisoire.