spc_title_entretien

La Section entretien des routes a pour but le maintien du patrimoine routier et autoroutier du canton afin d'assurer à tous les usagers des conditions de circulation sûres et confortables.
 
L'entretien des routes comporte deux volets bien distincts:

  • Le premier, dit entretien constructif, qui consiste à renouveler régulièrement la superstructure de certains tronçons du réseau en tenant compte de la dégradation constatée, de la charge de trafic mesurée et du gabarit des véhicules (notamment la largeur, la longueur et le poids des véhicules lourds).
    Ces travaux conséquents font l’objet d'appels d’offres particuliers et sont exécutés par des entreprises spécialistes du génie-civil.
  • Le second volet est l'entretien d'exploitation. Il représente l'ensemble des activités "quotidiennes" liées au réseau routier. Le service hivernal, l'entretien des surfaces vertes, l'entretien de la signalisation et du marquage, le nettoyage des canalisations et les activités de voirie en sont les principaux éléments constitutifs.

Les tâches de ces deux volets occupent environ 160 personnes. Une grande partie de ce personnel (contrôleurs des routes, chefs de centre, cantonniers et chauffeurs) assurent un service de piquet 24 h / 24 et 365 jours par an. Ils garantissent ainsi une viabilité quasi permanente du réseau routier cantonal.
 
 
Organisation

L'entretien d'exploitation des routes cantonales est géographiquement subdivisé en 3 arrondissements d'entretien, dirigés chacun par un contrôleur des routes.

Une logistique d'entretien (véhicules, machines, spécialistes) est gérée de manière centralisée par le centre de Tour Rouge et engagée à la demande des arrondissements.

Un secteur unique assure l'entretien d'exploitation des routes nationales A1 et A12, l'entretien constructif étant du ressort de l'Office fédéral des routes (OFROU). Le secteur routes nationales est constitué de trois centres disposant de leur logistique propre. Administrativement dépendant de la fonction publique fribourgeoise, ce secteur est néanmoins rattaché pour ses directives techniques à une structure intercantonale, l'unité territoriale II, chargée de l'exploitation des autoroutes des cantons de Vaud, Genève et Fribourg. 

Télécharger