Actualités

Herbert Wicht, chef du Service de l'enseignement spécialisé et des mesures d'aide (SESAM), fait valoir son droit à la préretraite au 1er mai 2018

M. Herbert Wicht, engagé comme chef du SESAM au 1er septembre 2014 afin de mener à bien les travaux relatifs au Concept cantonal de pédagogie spécialisée et à la loi sur la pédagogie spécialisée, fait valoir son droit à la préretraite au 1er mai 2018. D'enseignant primaire à chef de service, en passant par maître de classe de développement et inspecteur, il aura consacré 43 ans de sa vie à l'école fribourgeoise.

Au bénéfice du brevet d'enseignement primaire obtenu à l'Ecole Normale de Fribourg en 1975, M. Wicht a entamé une formation dans le domaine de l'enseignement spécialisé à l'Institut de pédagogie curative, où il a obtenu le diplôme de maître de classe de développement en 1994. Il a complété cette formation de base par diverses formations, notamment dans le cadre de la FORRES 4ème cycle à la HEP Vaud, complété par un CAS FORDIF en 2010. M. Wicht a travaillé comme instituteur pendant près de 20 ans à Marly avant de devenir maître de classe de développement itinérant auprès de l'Arrondissement Sarine-Sud/Gibloux, puis inspecteur des écoles enfantines et primaires dès 1995, et inspecteur de l'enseignement spécialisé dès 2011. Dans ces diverses fonctions, M. Wicht a assumé différentes responsabilités de direction en présidant la Conférence francophone des inspectrices et inspecteurs entre 1998 et 2000 ainsi que la présidence de différents groupes de travail et commissions sur mandat de la Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport (DICS).

En été 2014, M. Wicht est appelé par la DICS pour reprendre les rênes du SESAM afin de mener à bien la phase de transition nécessitant l'adoption d'un Concept cantonal de pédagogie spécialisée et d'une loi sur la pédagogie spécialisée. Le travail a été réalisé avec brio et c'est avec la satisfaction de la mission accomplie que M. Wicht peut maintenant confier à une autre personne la mise en œuvre de ce cadre conceptuel et légal, en commençant par la réglementation d'application de la loi votée par le Grand Conseil le 11 octobre 2017.

Le fonctionnement de l'école régulière comme celui de l'école spécialisée, ses enjeux et sa complexité, ont été son environnement de travail. Son expertise dans le soutien aux enseignants ainsi que son sens de la communication ont pu être vérifiés. Nul doute que M. Wicht, dont la " passion pour le travail est intacte ", assure-t-il, s'engagera dans d'autres projets non professionnels.

La Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport remercie d'ores et déjà M. Wicht de son engagement important, de sa permanente recherche de solutions avec les acteurs concernés, et des services nombreux et de qualité rendus à l'Etat. Elle prendra officiellement congé de lui en temps opportun. Le poste sera mis au concours dans les meilleurs délais.