bpnp_title_biotopes

La surface de nombreux habitats naturels a fortement diminué au cours du siècle dernier, entraînant le déclin, parfois même la disparition de nombreuses espèces animales et végétales. En Suisse, moins de 10% des marais et autres zones humides subsistent encore. Les zones alluviales ont largement disparu tout comme de nombreuses haies et prairies sèches. De nos jours, certains prés maigres foisonnant de vie sont transformés en prairies riches en herbage mais très pauvres en biodiversité.

La sauvegarde de ces différents milieux et des espèces qui y sont associés est le rôle principal du SNP. Ce dernier se charge de préserver, revitaliser, voire même recréer des habitats propices à la faune et la flore. Tenant compte des spécificités de chaque région, il a défini des priorités d'action cantonales en matière de protection des biotopes.

Moyens de protection

Pour assurer la sauvegarde des principaux biotopes inscrits dans les inventaires fédéraux et cantonaux (voir liste ci-dessous), le SNP utilise différents instruments tels que l’aménagement du territoire, la réalisation de contrats d’exploitation en vertu de la Loi fédérale sur la protection de la nature et du paysage., etc.

Outre les biotopes figurant dans les inventaires susmentionnés, de nombreux autres sites ou éléments ponctuels méritent aussi une protection adéquate (talus routier, haies, arbres isolés, murs en pierres sèches, etc). Le maintien de ces éléments se fait également par le biais de l’aménagement local ou par la conclusion de contrat d’exploitation.
 

Biotopes inscrits dans les inventaires fédéraux ou profitant de mesures de protection cantonales: