Actualités

Révision du plan directeur cantonal : le Conseil d'Etat transmet son rapport au Grand Conseil

Le Conseil d'Etat a transmis pour information au Grand Conseil son rapport concernant le plan directeur cantonal. Le législatif en prendra connaissance lors de la session de septembre. Le gouvernement a effectué quelques modifications suite à la consultation publique et aux entrevues avec les communes. Les critères en transports publics et mobilité douce nécessaires pour densifier ont été précisés et le territoire d'urbanisation adapté pour quelques communes. L'état de coordination de certaines fiches de projet a été changé. Deux fiches ont été supprimées.

277 prises de position ont été transmises dans le cadre de la consultation publique et de la consultation restreinte. 43 communes ont également été reçues par la délégation ad hoc du Conseil d'Etat.
Le Conseil d'Etat apporté quelques modifications à son projet de plan directeur cantonal. Il a suivi la proposition de l'Association fribourgeoise des communes de permettre la densification sans limitation dans les secteurs présentant une desserte en transports publics de niveau C (déterminé en fonction de la distance à un arrêt TP et de la cadence) et une bonne qualité préexistante de desserte en mobilité douce. Le territoire d'urbanisation (territoire sur lequel des extensions peuvent être étudiées) de 24 communes a été adapté, mais sans augmentation de la surface globale. Le tissu urbain de la commune de Gibloux est passé de priorité 4 à 3.
Plusieurs communes ont demandé que l'indice minimal de 1 pour les nouvelles mises en zone soit baissé ou différencié sur le territoire. De son côté, la Confédération a estimé que cet indice est une mesure opportune pour respecter le droit fédéral. Le Conseil d'Etat a décidé de maintenir cet indice minimal à 1.
La variante régionale a été retenue pour la gestion des zones d'activités. A la demande de la Confédération, la réserve cantonale de zones d'activités a été limitée à 40 hectares, soit le solde actuel des zones d'activités surdimensionnées. Le Conseil d'Etat a aussi décidé de permettre la mixité des affectations dans les secteurs stratégiques urbains (Fribourg, Düdingen, Morat).
Malgré de nombreuses critiques, les résultats du concept éolien seront maintenus dans le plan directeur cantonal. Enfin, les catégories de quelques fiches de projet (dont celle des éoliennes du Schwyberg) ont été adaptées et deux fiches (Echangeur autoroutier de Friseneit à Düdingen, Liaison Rathvel - Moléson-sur-Gruyères) ont été retirées, suite aux remarques de la Confédération, de certains services cantonaux ou d'associations de protection de l'environnement.
Le rapport définitif de la consultation publique a été publié et est disponible à l'adresse www.fr.ch/territoire2030. Le Conseil d'Etat informera le Grand Conseil sur le plan directeur cantonal lors de la session de septembre. Il adoptera ensuite la version définitive du plan directeur et le transmettra à la Confédération pour obtenir une approbation du Conseil fédéral avant le 1er mai 2019.