Actualités

Les " employeurs favorables au sport de compétition " s'engagent pour les athlètes suisses

Swiss Olympic et The Adecco Group Switzerland lancent ensemble le label " Employeur favorable au sport de compétition ". L'objectif est d'offrir aux athlètes de meilleures chances sur le marché du travail suisse et de permettre aux entreprises de bénéficier des qualités exceptionnelles des sportifs d'élite tout en apportant un précieux soutien au sport suisse.

En Suisse, rares sont les athlètes qui arrivent à assurer leur subsistance grâce à leurs seuls revenus de sportif d'élite. Ils ont donc besoin d'autres sources de revenus et d'un employeur flexible qui leur offre un travail (à temps partiel) ou des stages faciles à combiner avec les entraînements et les compétitions.
Pour inciter les entreprises suisses à créer davantage de postes de ce genre, Swiss Olympic introduit le label " Employeur favorable au sport de compétition " en collaboration avec son partenaire officiel The Adecco Group Switzerland. Cette distinction est décernée aux entreprises qui proposent aux athlètes des stages ou des emplois (à temps partiel) à durée indéterminée avec une grande flexibilité au niveau des horaires. Avec l'introduction du label " Employeur favorable au sport de compétition ", Swiss Olympic et The Adecco Group Switzerland souhaitent attirer l'attention de l'économie suisse sur les qualités spécifiques des athlètes d'élite et permettre à ces derniers d'acquérir des expériences professionnelles précieuses pour leur avenir. " Les entreprises titulaires du label ‹ Employeur favorable au sport de compétition › apportent un soutien important aux athlètes de notre pays et, par conséquent, au sport suisse ", déclare Roger Schnegg, directeur de Swiss Olympic.

Parmi les fondateurs du label " Employeur favorable au sport de compétition " on trouve également la compagnie aérienne SWISS, Dynoptic et les CFF, qui regroupent quelque 150 métiers différents. Toutes ces entreprises se sont engagées à proposer un ou plusieurs emplois/stages à des athlètes et à leur offrir, dans la mesure du possible, un travail une fois leur carrière sportive terminée. Le joueur de curling Benoît Schwarz, qui participera aux Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang (Corée du Sud) en février, vient de conclure avec SWISS un contrat de stage qui entrera en vigueur le 1er mars. " Nous sommes heureux de pouvoir introduire ce label avec succès grâce aux fondateurs. Les entreprises profiteront à coup sûr de l'engagement et du savoir des athlètes ", déclare Roger Schnegg.
Et Nicole Burth, CEO de The Adecco Group Switzerland, d'ajouter : " L'objectif est de mettre en place un réseau d'entreprises permettant à un ou plusieurs athlètes d'entrer dans la vie active, pour aider ces derniers à construire leur avenir professionnel. "