Téléchargement

Ci-dessous vous pouvez télécharger la version ADOBE Acrobat de l'intégralité du chapitre.

Chapitre 8 [PDF 143 kb]
   
Cartes [Flashpaper 4000 kb]
   
   
   
 
 
 
Si vous ne disposez pas d'ACROBAT Reader vous pouvez le télécharger en cliquant sur l'icône ci-dessous.
 

L’essentiel en bref

Parmi les différentes nuisances qui touchent l’environnement, le bruit peut affecter chacun de nous dans notre vie de tous les jours de manière plus ou moins importante. La lutte contre le bruit constitue donc un enjeu majeur pour les collectivités publiques afin d’offrir à la population touchée une qualité de vie acceptable.

Grâce aux mesures de prévention, toutes les nouvelles installations (routes, industries, stands de tir, etc.) sont conformes à l’ordonnance fédérale sur la protection contre le bruit (OPB) dès leur mise en service.

Dans le canton, environ 18’000 personnes, soit plus de 8% de la population, sont soumises à un dépassement de la valeur limite d’immission (VLI).

Actuellement, le trafic routier est de loin la source principale de nuisances sonores. L’assainissement du réseau routier au cours de la prochaine décennie représente le grand défi qui attend le canton de Fribourg. Les autres domaines engendrant des nuisances sonores comme les voies de chemin de fer, les aérodromes, l’industrie, les arts et métiers, et les stands de tir sont également suivis de près par le canton.

Lors de la réalisation du tronçon fribourgeois de l’autoroute A1, toutes les mesures de protection contre les nuisances sonores ont été prises en compte pour que ce dernier soit conforme aux dispositions fédérales.

Pour des raisons économiques, l’assainissement des routes cantonales n’a que très peu avancé depuis l’entrée en vigueur de l’ordonnance sur la protection contre le bruit en 1987, alors que le délai de réalisation avait été fixé à 2002 par la législation fédérale. Le nouveau délai fixé au 31 mars 2018 demandera une planification très sérieuse des diverses étapes à respecter afin d’assurer sa réalisation.

Alors qu’en 1990, seulement 30% des stands de tirs étaient conformes, la situation est jugée aujourd’hui très satisfaisante, grâce à un assainissement systématique des installations.


Pour lire la suite, vous pouvez ci-contre télécharger l'intégralité du chapitre au format ADOBE ACROBAT [PDF]



Copyright 2006 © SEN - ETATFR
Created by Dotmedia.ch

SERVICE DE L'ENVIRONNEMENT
Rte de la fonderie 2 - 1700 Fribourg

T +41 26 305 37 60
E-mail sen@fr.ch