Barrage

L’énergie a de nombreux impacts sur l’environnement, comme sur l’économie. Il s’agit d’un domaine qui prend de plus en plus d’importance depuis quelques années déjà.

Le Service de l’énergie SdE a les missions suivantes :

  • assurer une production et une distribution économiques, compatibles avec les impératifs de la protection de l’environnement et de l’aménagement du territoire, pour aujourd’hui et pour demain,
  • promouvoir l’utilisation économe et rationnelle de l’énergie,
  • encourager le recours aux énergies renouvelables,
  • favoriser l’utilisation des énergies indigènes,
  • former et informer les professionnels et le public en général sur le domaine de l’énergie.

Pour ce faire, il applique la législation cantonale, qui répond aux objectifs fixés par le Conseil d’Etat dans sa stratégie énergétique du 29 septembre 2009 visant à atteindre la société à 4000 Watts (actuellement 6000 Watts) à l’horizon 2030, dont le contenu est en adéquation avec les objectifs visés par la Confédération.

La législation cantonale en matière d’énergie demande également aux collectivités publiques (canton et communes) d’être exemplaires dans l’ensemble de leurs activités législative, administrative et d’exploitation de leurs biens. Elles doivent tenir compte de la nécessité d’utiliser rationnellement l’énergie, d’en diversifier les sources d’approvisionnement et de favoriser l’utilisation des énergies renouvelables.

Le plan sectoriel de l'énergie, qui date de 2002 et dont une révision est en cours, et le thème "énergie" du plan directeur cantonal sont les principaux instruments cantonaux de planification énergétique. Le plan sectoriel de l'énergie contient un inventaire des infrastructures existantes, évalue le potentiel des énergies à disposition, fixe par source d'énergie les priorités par rapport aux régions qui s'y prêtent, sert de base au thème "énergie" du plan directeur cantonal. Contrairement au plan directeur cantonal, qui lie les collectivités publiques, le plan sectoriel de l'énergie n'a qu'un effet incitatif. Il permet, tout de même, de fixer certains objectifs au niveau de la politique cantonale énergétique.