Le système de péréquation financière intercommunale, remplaçant le système de classification des communes, est entré en vigueur au 1er janvier 2011.

La péréquation financière assure la solidarité financière entre les communes grâce à deux instruments distincts:
> La péréquation des ressources vise le volet des recettes fiscales: elle a pour effet de compenser partiellement les disparités du potentiel fiscal. L’indice du potentiel fiscal (IPF) est calculé sur la base de huit types d’impôts réguliers.
> La péréquation des besoins vise le volet des dépenses communales: elle a pour objectif de compenser partiellement les besoins financiers des communes. L’indice synthétique des besoins (ISB) est déterminé sur la base de cinq critères représentatifs.