Actualités

Le public-cible du Programme cantonal " Je mange bien, je bouge bien " s'élargit aux jeunes jusqu'à 20 ans et aux senior-e-s de 65 ans et plus

Pour la 3ème phase du Programme cantonal " Je mange bien, je bouge bien ", 43 mesures seront développées ou mises en œuvre pour promouvoir une alimentation équilibrée et une activité physique régulière pour les enfants et les jeunes jusqu'à 20 ans et les senior-e-s.

Soutenu par Promotion Santé Suisse, le Programme cantonal " Je mange bien, je bouge bien " vise à promouvoir une alimentation plus équilibrée et une activité physique plus régulière. Il encourage ou développe les projets déjà existants tels que Fourchette verte, Pédibus ou encore Education familiale, et promeut de nouvelles idées. Dans une première phase (2010-2013), le Programme s'est adressé à un public-cible d'enfants âgé-e-s de 0 à 6 ans, ainsi qu'aux personnes qui les entourent, puis dans une deuxième phase (2014 à 2017) aux enfants de 0 à 12 ans et au réseau concerné.

La troisième phase (2018 à 2021) soutiendra et développera des mesures dans les domaines de l'alimentation et de l'activité physique pour des groupes cibles d'enfants et jeunes âgé-e-s de 0 à 20 ans ainsi que pour des senior-e-s de 65 ans et plus qui vivent à domicile (74'000 personnes supplémentaires). Certaines d'entre elles s'adresseront également aux proches et professionnel-le-s qui entourent les groupes-cibles ou aux communes.

Le Programme " Je mange bien, je bouge bien " 2018-2021 comptera en tout 43 mesures, dont le développement de lignes Pédibus intergénérationnelles, des cours et ateliers d'alimentation pour les enfants et senior-e-s, des repas accompagnés pour senior-e-s, des ateliers pour adolescent-e-s visant à développer une image positive de son corps, etc.

Prévention des chutes pour les senior-e-s
Nouveau groupe-cible, les senior-e-s qui vivent à domicile et le réseau qui les entoure seront sensibilisés à l'importance de l'alimentation équilibrée et de l'activité physique suffisante ainsi qu'à la prévention des chutes.
Dans ce cadre, le projet Qualidomum de Pro Senectute propose tout un éventail de mesures permettant de développer un habitat sécurisé. Ce projet est en lien avec le concept Senior+ qui vise notamment à soutenir le maintien à domicile des personnes âgées.

Des formations pour les professionnel-le-s
Depuis sa mise en œuvre, le Programme " Je mange bien, je bouge bien " a permis de renforcer et étoffer des projets existants et d'organiser des formations. A titre d'exemple, l'Association Education familiale propose aujourd'hui des cafés parents traitant spécifiquement du thème de l'alimentation, le nombre de lignes Pédibus a connu une augmentation importante (12 à 73 lignes depuis 2010), plus de 40 formations ont été mises sur pied pour répondre aux besoins de professionnel-le-s varié-e-s (professionnel-le-s des structures d'accueil extrafamilial de jour, puéricultrices, pharmacien-ne-s, sages-femmes, pédiatres, médecins de premier recours, enseignant-e-s). Toutes les puéricultrices du canton de Fribourg actives en 2010 et en 2016 ont ainsi reçu des formations du Programme cantonal.

Le budget total du Programme cantonal " Je mange bien, je bouge bien " 2018-2021 s'élève à Fr.2'780'000.- sur une période de quatre ans :

> Enfants et jeunes : 458'000.-/an, dont 204'000.- financés par Promotion Santé Suisse
> Senior-e-s : 237'000.-/an, dont 101'000.- financés par Promotion Santé Suisse.

Le Programme participe à la mise en œuvre de la Stratégie cantonale fribourgeoise de promotion de la santé et de prévention (Perspectives 2030). Il complète les mesures de la stratégie enfance et jeunesse, ainsi que celles du concept Senior+.

Quelques chiffres
Par rapport à 2010, on observe une tendance en 2014 à la hausse de l'activité physique tant chez les garçons de 11 et 13 ans (tendance à la baisse à 15 ans) que chez les filles de 11 et 15 ans du canton de Fribourg (Source : HBSC Suisse).

13% des élèves de 11 à 15 ans du canton de Fribourg présentent un excès pondéral, c'est-à-dire un surpoids ou une obésité. Cela représente 17% des garçons et 9% des filles de 11 à 15 ans. Il s'agit toutefois ici d'une estimation qui doit être interprétée avec prudence, car elle repose sur les indications fournies par les élèves eux-mêmes, ce qui peut avoir pour conséquence de sous-estimer l'IMC (indice de masse corporelle ; source : HBSC Suisse)

60.4% des personnes âgées de 65 ans et plus dans le canton de Fribourg sont suffisamment actives physiquement (CH : 67.3%). La part de personnes inactives tend à augmenter avec l'âge et atteint 17.7% parmi les 65 ans et plus du canton de Fribourg (source : Enquête Suisse sur la santé 2012)

Chutes : 23.9% de la population du canton de Fribourg âgée de 65 ans et plus ont chuté au moins une fois au cours des douze mois précédant l'enquête (CH : 25.2%, source : Enquête Suisse sur la santé 2012